Coronavirus à Lille : Onze cas de Covid-19 révélés lors de la campagne de dépistage des policiers

CORONAVIRUS Le bilan définitif de campagne de dépistage menée auprès des policiers lillois a été rendu par l’ARS

Mikaël Libert

— 

Onze policiers de Lille ont récemment été testés positifs au Covid-19 (illsutration).
Onze policiers de Lille ont récemment été testés positifs au Covid-19 (illsutration). — M.LIBERT/20 MINUTES

Mercredi se terminait la campagne de dépistage massif contre le coronavirus des policiers lillois. Le bilan définitif fourni par l’Agence régionale de santé (ARS), jeudi soir, dénombrait huit cas positifs de Covid-19 en plus des trois détectés en amont de la campagne.

Au cours de cette campagne, 1.224 fonctionnaires provenant d’une dizaine de sites de l’agglomération ont subi les tests. Différents services ont été concernés, dont des CRS et des agents des renseignements territoriaux (ex-RG). « Globalement, nous sommes satisfaits de la façon dont ça a été fait, même si tous les policiers n’ont pas été dépistés. De notre côté, nous aurions souhaité des tests systématiques pour tous les effectifs des Hauts-de-France », reconnaît Arnaud Boutelier, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance.

Une centaine de policiers confinés d’après un syndicat

Selon l’ARS, donc, c’est un total de onze fonctionnaires de police de Lille qui sont actuellement infectés par le coronavirus. La Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) ne donne pas de chiffre concernant le nombre de policiers ou de proches de policiers actuellement en « quatorzaine. » D’après le syndicat Alliance, « ils sont environ une centaine de fonctionnaires à être confinés depuis le début de la campagne de tests. »

Selon nos informations, trois commissariats ou bureaux de police de l’agglomération ont été temporairement fermés à cause du coronavirus. Il s’agit des sites de Wattignies, La Madeleine et Fives. A ce jour, tous ont pu être rouverts après désinfection des locaux.