Losc : Un « accord » en vue d’un rachat du club belge de Mouscron ?

FOOTBALL Le club de Lille et celui de Mouscron semblent tombés d’accord pour un rachat du club belge par son homologue français

G.D. avec AFP

— 

Illustration des supporteurs du Losc.
Illustration des supporteurs du Losc. — Philippe Huguen / AFP

Un projet centré sur le développement de jeunes joueurs, Les actionnaires des clubs de Lille et Mouscron ont trouvé un « accord » pour « une prise de participation majoritaire » du Losc dans le club belge de D1, a-t-on appris, mardi, de source proche du club nordiste. « Rien n’est encore fait et, si cela se fait, ce ne sera pas avant courant juin », a précisé une source à l’AFP.

Le Royal Excel Mouscron est contrôlé depuis 2018 à hauteur de 90 % par l’homme d’affaires thaïlandais Pairoj Piempongsant. Entre 2011 et 2015, le Losc a déjà été actionnaire, à 51 %, du club wallon, qui, lors de l’arrêt de la saison 2019-2020, était 10e du classement.

Faire grandir de jeunes joueurs

« Notre projet vise à faire grandir de jeunes joueurs de moins de 23 ans. Dans l’idéal, il faudrait en France un championnat des réserves des clubs pros, plutôt que de les faire participer à des compétitions de National 2 ou 3 [4e ou 5e échelon national] qui ne sont pas faits pour eux », explique la source proche du Losc.

La « connexion » de longue date entre les deux clubs et leur « proximité » géographique, 25 km seulement séparant les deux villes, semblent être des atouts.

« L’objectif est de monter un club de A à Z, une véritable plateforme pour garder des jeunes joueurs performants, de la direction sportive au scouting (recrutement), en passant par les méthodes d’entraînement ou la nutrition des joueurs. Il ne s’agit pas de prêter deux ou trois joueurs, ce n’est pas le projet », a-t-elle ajouté.