Coronavirus à Lille : Ils mettent en scène leur tour du monde confinés chez eux

VOYAGE Un couple de trentenaires lillois fait partager son road trip du confinement sur Instagram

Mikaël Libert
— 
Marie et Hugo recréent les ambiances de plusieurs pays dans leur appartement.
Marie et Hugo recréent les ambiances de plusieurs pays dans leur appartement. — Hakunamaya

Le monde à portée de main. Confiné dans son appartement lillois, un couple de trentenaires adepte des voyages a tout de même décidé de partir pour un tour du monde. Mais pour ce road trip un peu particulier, ils n’ont pas eu besoin de prendre l’avion. Un peu d’imagination a suffi. Et leurs aventures, Marie et Hugo les partagent  sur Instagram.

Comme une large majorité de la population française, Marie et Hugo sont cloîtrés à domicile depuis plus d’un mois en raison de la pandémie de coronavirus. La jeune femme, travailleuse indépendante dans l’événementiel, s’est retrouvée de fait au chômage technique. Idem pour son compagnon. De nature plutôt dynamique, le couple et son enfant de trois mois, ont eu vite fait de s’ennuyer : « Les premières semaines, nous n’avons rien fait de particulier et nous avons fini par tourner en rond. J’ai réfléchi à ce que l’on pourrait faire en lien avec nos passions », explique Marie.

« Nous ne voulions pas non plus faire n’importe quoi »

Sauf que, pas de bol, leur plus grande passion commune, c’est le voyage. Difficile à mettre en pratique en ces temps de confinement. « J’ai pas mal regardé ce qui se faisait comme initiatives positives sur les réseaux sociaux. Puis j’ai eu l’idée de faire un home road trip », poursuit la trentenaire. L’idée, c’est de recréer un album photo d’un tour du monde tout en restant à la maison et en utilisant les moyens du bord. « Nous ne voulions pas non plus faire n’importe quoi, il fallait que cela reste cohérent », assure Marie. Pour chaque photo, le couple s’est donc basé sur son expérience des voyages ou a glané des infos dans des guides.

Dîner dans une gargote en Chine, photo de famille dans un patio en Laponie, plongée en Guadeloupe… On s’y croirait presque. Le résultat aurait pu être encore plus pointu en utilisant des outils de retouche, sauf qu’il n’en était pas question : « On a préféré le système D, avec des fonds photo, des effets d’optique plutôt que de faire des montages », insiste la jeune femme.

A défaut de partir à Majorque en mai, les deux Lillois se seront tout de même fait un petit trip. Avantage de ce tour du monde confiné : pas de logique dans les déplacements. « On a un van magique qui nous permet d’aller où on veut, quand on veut. De passer du Pérou à la Tanzanie du jour au lendemain », plaisante Marie. D’ici au déconfinement, prévu le 11 mai, le couple a encore plein de destinations à faire découvrir à ses followers sur Instagram. Avec parcimonie, ils postent aussi des photos du making-of de leurs aventures où l’on voit, notamment, comment il est possible de faire de la plongée dans un salon.