Lille : Dans certains restaurants et bars, on paye maintenant pour consommer après le confinement

COMMERCE Une agence de communication nordiste a créé un site internet permettant de faire des avances de trésorerie aux bars et restaurants fermés depuis le début du confinement

Gilles Durand

— 

Illustration d'un restaurant ou café
Illustration d'un restaurant ou café — Rafael Ben Ari/Newscom/SIPA

Une idée pour renflouer la trésorerie. Fermés depuis le 15 mars pour cause de confinement, cafés et restaurants ont désormais une solution pour permettre des avances de trésorerie et faire face aux éventuelles échéances. Tout au moins dans la métropole lilloise.

L’agende nordiste de communication Nash & Young vient de lancer, ce lundi, un site internet baptisé La Grande Bouffe, où il est possible de commander ses repas en anticipant le déconfinement. L’expérience pourrait rapidement être étendue à Paris et Bordeaux.

Remise de 10 % sur la future addition

« L’idée, c’est qu’un client peut créditer en ligne ce qu’il consommera plus tard. Il s’agit d’un geste solidaire à l’égard des commerces qui n’ont plus aucune rentrée d’argent. En contrepartie, le donateur bénéficie d’un bon achat avec une remise de 10 % sur la future addition », explique Nash & Young, à l’initiative du projet avec les gérants des restaurants Papa Raffaele et Comptoir Volant.

Les versements se font par tranche entre 10 et 200 euros. Entre 35 et 40 établissements se sont déjà inscrits sur le site.