Pas-de-Calais : Un homme tue sa concubine et ses deux enfants à l’arme blanche

FAITS DIVERS Un garçon de 8 ans, une fille de 16 ans et leur mère de 35 ans ont été tués à l’arme blanche par un quadragénaire, à Carvin, dans le Pas-de-Calais

G.D. avec AFP

— 

La ville de Carvin, dans le Pas-de-Calais.
La ville de Carvin, dans le Pas-de-Calais. — Maps4News

Un homme a tué sa concubine et deux enfants de celle-ci, dans la nuit de dimanche à lundi, à Carvin, dans le Pas-de-Calais, a-t-on appris de sources concordantes. Un garçon de 8 ans, une fille de 16 ans et leur mère de 35 ans ont été tués à l'arme blanche, selon les secours.

Âgé d’une quarantaine d’années, l’homme a « spontanément déclaré être l’auteur des coups mortels, sans donner plus d’explications » et a été transporté « dans un état critique » au centre hospitalier de Lille, après avoir tenté de se suicider. Ses jours ne sont pas en danger.

Réfugiés chez leurs grands-parents

Les policiers sont intervenus à la suite « d’un appel du voisinage évoquant un différend familial », a indiqué le parquet de Béthune, dans un communiqué.

Les trois victimes sont sa concubine, âgée de 36 ans, et deux des enfants de cette dernière, « âgés de 16 et 11 ans ». Trois autres enfants de 6, 9 et 13 ans, choqués, se sont réfugiés chez leurs grands-parents vivant dans la même rue, qui les ont conduits à l’hôpital de Lens.

Une enquête en flagrance a été ouverte par le parquet de Béthune « du chef d’homicide volontaire aggravé, et confiée conjointement à la sûreté départementale de Lens et à la police judiciaire de Lille ».

Cette affaire porte à au moins 18 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP. En 2019, l’AFP a recensé au moins 126 cas de femmes tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tous les trois jours en moyenne.