Coronavirus : Un tableau de Van Gogh dérobé aux Pays-Bas, dans un musée fermé pour cause de confinement

ART Une œuvre estimée entre un et six millions d’euros a été volée, dans la nuit de dimanche à lundi, dans un musée néerlandais fermé au public en raison de la pandémie de Covid-19

G.D. avec AFP

— 

Autoportrait de Van Gogh lors de l'exposition «Van Gogh Alive The Experience», à Mexico, le 18 février 2020.
Autoportrait de Van Gogh lors de l'exposition «Van Gogh Alive The Experience», à Mexico, le 18 février 2020. — Carlos Tischler/SIPA

Musée fermé, tableau volé. L’œuvre du peintre Vincent Van Gogh, Le jardin du presbytère de Nuenen au printemps, a été dérobé dans un musée des Pays-Bas fermé au public en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé, lundi, l’établissement.

Dans la nuit de dimanche à lundi, les cambrioleurs ont forcé la porte d’entrée vitrée du musée Singer Laren, à une trentaine de km d’Amsterdam, avant de s’emparer de la peinture da

tant de 1884, a indiqué la police néerlandaise.

Valeur estimée entre un et six millions d’euros

Le musée est fermé depuis environ deux semaines et ce jusqu’au 1er juin au moins, le gouvernement néerlandais ayant interdit tous les rassemblements publics pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, qui a fait plus de 770 morts dans le pays.

La valeur du tableau est estimée entre un et six millions d’euros, selon Arthur Brand, un expert d’art néerlandais. « La chasse est lancée », a prévenu Brand, surnommé l'« Indiana Jones du monde de l’art » et notamment connu pour avoir retrouvé en 2015 deux chevaux de bronze de Josef Thorak, l’un des sculpteurs préférés d’Hitler.

Il s’agit du troisième vol d’un Van Gogh aux Pays-Bas depuis les années 1990, a-t-il indiqué auprès de l’AFP. Le vol s’est produit, jour pour jour, 167 ans après la naissance du maître néerlandais post-impressionniste, le 30 mars 1853.