Coronavirus dans le Nord : Des mesures de filtrage sur les autoroutes vers la Belgique

EPIDEMIE La préfecture du Nord installe des points de contrôles sur plusieurs axes autoroutiers menant en Belgique

Mikaël Libert

— 

Un contrôle de police à la frontière franco-belge.
Un contrôle de police à la frontière franco-belge. — M.Libert / 20 Minutes

Fermez les écoutilles. Ce mardi, le préfet du Nord a publié deux arrêtés imposant des restrictions de circulation sur plusieurs axes autoroutiers entre la France et la Belgique. L’idée étant de faire respecter la mesure de confinement et la fermeture des frontières dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus.

Lundi, il était encore possible de se rendre en Belgique malgré la fermeture des frontières en empruntant les autoroutes. 20 Minutes avait d’ailleurs constaté que de nombreux Français faisaient fi du confinement pour aller acheter du tabac dans les stations-service de ces autoroutes. Eh bien, cela va être beaucoup moins facile désormais.

Autoroutes fermées et contrôles réguliers

Ce mardi, deux axes sont ainsi fermés : l'A2 (Paris et Bruxelles) et l'A27 vers Tournai. Les arrêtés courent jusqu’à la fin du mois d’avril. Les automobilistes devront sortir en amont de la frontière avant de pouvoir récupérer l’autoroute plus loin. Il s’agit pour les autorités de mettre en place des opérations de contrôles régulières des autorisations de circulation aussi bien par la police belge ou par la police française. En dehors de ces opérations de contrôles, la circulation sur l’autoroute sera possible uniquement sur la voie de droite.

Contactée par 20 Minutes, la préfecture explique qu’il n’y a pas de décision « à ce stade » pour les autres axes autoroutiers reliant la France et la Belgique, notamment l'A16 du côté de Dunkerque, ou l'A22 au niveau de Tourcoing.