La critique sociale se fait une toile

© 20 minutes

— 

« On trouvait que les questions sociales, économiques et celles concernant le travail étaient mal relayées par les médias, il fallait donc trouver un lieu où pouvait s’échanger l’information. » Voilà l’idée à la base du Festival de la critique sociale du capitalisme, un festival de documentaires sur grand écran, dont la deuxième édition se déroule jusqu’au 2 avril. « Le documentaire est un bon support pour susciter des débats, expliquent les organisateurs. Cette année, ils montrent la violence suscitée par l’économie libérale, comme la misère, le chômage, l’insécurité. Des milliers de salariés la vivent au quotidien et, souvent, ils se taisent. Nous désirons lier les histoires de souffrances aux politiques économiques mises en oeuvre. » Et pour marquer la différence, universitaires, économistes et sociologues sont invités à prendre part aux débats. Et les salariés des entreprises liquidées à se fondre dans le public. Aujourd’hui et demain, salle Alain-Colas, 53, rue Marberie, à Lille.