VIDEO. Coronavirus à Lille : Encore trop de monde à la Citadelle malgré le confinement, la mairie décide la fermeture

EPIDEMIE Beaucoup de Lillois se retrouvent dans le parc de la citadelle pour se promener ou y faire du sport

Mikaël Libert

— 

A Lille, les parcs et jardins sont fermés à cause du coronavirus.
A Lille, les parcs et jardins sont fermés à cause du coronavirus. — M.Libert / 20 Minutes
  • Comme le reste de la France, Lille est dans son troisième jour de confinement.
  • Alors que le centre-ville est déserté, le parc de la Citadelle attire plus de monde.
  • La police a mené une opération dans ce parc encore beaucoup trop fréquenté.

Edit, vendredi 20 mars, à 9h : Constatant les abus, la mairie de Lille a décidé de fermer la Citadelle au public, ce vendredi à partir de 8h, par un arrêté municipal.

Il faut que ça rentre. Au troisième jour de confinement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, certaines habitudes ont la peau dure. Les autorités déplorent en effet le trop grand nombre de personnes qui fréquentent encore les parcs de la ville, notamment celui de la Citadelle. Les policiers sont venus en nombre, jeudi matin, pour tenter de faire passer le message.

L’information est remontée aux oreilles du directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) via les policiers sur le terrain et des vidéos sur les réseaux sociaux. Mercredi matin, c’était presque la foule des grands jours au parc de la citadelle. Et qu’importent la consigne de confinement et l’exception de pouvoir faire de l’exercice « à proximité de son domicile. »

On ne change pas (trop) ses habitudes

Si quelques joggeurs avaient investi les rues du centre-ville, dépourvu de voiture, la plupart n’ont rien changé à leur habitude de courir au bois de Boulogne. A l’instar de ce couple qui venait exprès de Wattignies pour faire son footing : « C’est vrai que la distance n’est pas précisée sur l’attestation pour faire de l’exercice, mais il est tout de même indiqué ''à proximité du domicile'' », peste le policier qui vient de contrôler les sportifs.

Alors jeudi matin, l’endroit était entièrement quadrillé par les forces de l’ordre. Libérés des manifestations, les agents en charge du maintien de l’ordre patrouillaient à pied dans les allées du parc. Scooters et motards se chargeaient des axes alentour. Pour l’occasion, la DDSP avait même sorti une partie de la brigade équestre pour patrouiller dans le jardin Vauban, mitoyen de la Citadelle. Ce sont eux qui ont contrôlé une dame âgée tranquillement en train de faire sa marche quotidienne. « Au mieux, vous ne devez pas vous éloigner à plus de 500 m de chez vous », tenter de lui expliquer un agent. « Je dois marcher tous les jours deux heures, comment voulez-vous que je ne m’éloigne pas ? », l’interroge la contrevenante.

« Dans le département du Nord, nous avons dressé une soixantaine de procès-verbaux depuis la mise en place de la mesure de confinement. Aujourd’hui, nous ne sommes pas là pour organiser la vie des Français, mais pour faire respecter les règles », explique la DDSP.

La ville de Lille, a décidé de fermer les parcs qui pouvaient l’être tout en maintenant les marchés de plein air pour les commerces alimentaires, « à condition de respecter les gestes barrières ». Ce jeudi, le préfet a pris un arrêté d’interdiction au public de la totalité des plages du littoral. « Il faut reconnaître que le temps ne nous aide pas. Etre confiné pour une fois qu’il fait beau, ce n’est vraiment pas de chance », glisse un policier.