Coronavirus : La région des Hauts-de-France débloque un fonds de 50 millions d’euros pour aider les entreprises

ECONOMIE La région des Hauts-de-France a prévu une aide de 50 millions d’euros pour les entreprises touchées par les conséquences économiques du coronavirus

G.D. avec AFP

— 

Xavier Bertrand, président de la région  Hauts-de-France.
Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France. — ISA HARSIN/SIPA
  • Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a annoncé ce jeudi une série de mesures pour aider les sociétés touchées économiquement par le coronavirus.
  • Un fonds de 50 millions d’euros va être débloqué.

Un fonds pour accompagner les entreprises. Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand (ex-LR), a annoncé, ce jeudi à Lille, une série de mesures dont le déblocage de 50 millions d’euros pour aider les sociétés touchées par les conséquences économiques du Covid-19.

Ce budget alimentera les aides directes régionales dédiées aux commerçants, artisans et entreprises en difficulté, comme le fonds de premiers secours, et des capacités de prêts supplémentaires chez la banque publique d’investissements (BPI).

Premiers versements, début avril

« Dès aujourd’hui, on peut commencer à mettre en place les modalités pratiques, on peut recevoir des appels pour instruire les dossiers » et « les premiers versements pourront avoir lieu dès le début du mois d’avril », a précisé Xavier Bertrand, lors d’une conférence à la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) des Hauts-de-France.

Par ailleurs, les dispositifs régionaux seront exceptionnellement assouplis jusqu’au 31 octobre afin de permettre un renforcement rapide de la trésorerie des entreprises touchées, notamment via des taux nuls, des allongements de remboursement (jusqu’à six ans) et des différés de remboursement supplémentaires, a précisé la région dans un communiqué.

Les entreprises déjà aidées pourront également solliciter un report d’échéances. Par ailleurs, la région a annoncé doubler ses capacités de garanties afin de favoriser l’octroi de prêts par les banques. « Si on ne prend pas des mesures d’urgence très concrètes, certains ne pourront pas tenir », a souligné Xavier Bertrand.

Incidence de l’épidémie sur l’activité

Les Hauts-de-France comptaient, mercredi, 282 cas de coronavirus et 20 décès, selon l’Agence régionale de Santé (ARS), notamment dans l’Oise, l’un des premiers foyers de contamination français.

Selon une enquête réalisée par la CCI auprès de 2.300 entreprises des Hauts-de-France, 61 % des entreprises affirment que l’épidémie a eu une incidence sur leur activité (baisse du chiffre d’affaires et de la fréquentation, annulation d’évènements…). Les secteurs les plus touchés sont les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, le commerce de détail et le commerce intra-entreprises.