Lille : La ville verbalise une copropriété pour un dispositif anti-SDF

SOCIÉTÉ La fondation Abbé Pierre avait pointé du doigt cette installation dans le cadre des « Pics d’or 2020 »

Mikaël Libert

— 

Dispositif anti-SDF à Lille.
Dispositif anti-SDF à Lille. — Fondation Abbé-Pierre

Merci l’Abbé ! Ce lundi soir, la Fondation Abbé-Pierre va organiser la deuxième édition de sa très satirique cérémonie des Pics d’or. Il s’agit de récompenser les meilleurs dispositifs anti-SDF installés en France. Comme 20 Minutes l’avait déjà évoqué, Calais est nominée pour ses arrêtés municipaux antirassemblements de migrants. Nominée elle aussi, la ville de Lille a fini par réagir de manière plutôt ferme.

A Lille, c’est un dispositif anti-SDF installé sur le devant d’une résidence privée qui est en lice pour recevoir un Pic d’or. La municipalité a tenu à dénoncer ce dispositif, ce lundi soir, dans un communiqué : « La Ville condamne fermement les ''dispositifs anti-SDF'' et soutient la Fondation Abbé-Pierre dans sa démarche », est-il écrit.

Une installation non « conforme à l’autorisation d’urbanisme »

D’ailleurs, la mairie a semblé découvrir, grâce aux informations de la Fondation Abbé-Pierre, qu’un tel dispositif avait été installé sur son territoire. Du coup, les services de Martine Aubry ont fouiné. Et ils ont bien fait, puisqu’il s’est avéré que l’installation « n’est pas conforme à l’autorisation d’urbanisme qui a été donnée au syndic de copropriété » de cet immeuble situé rue Solférino.

Et parfois, les choses peuvent aller très vite. Dans la foulée, un procès-verbal a été dressé « pour sanctionner cette non-conformité. » La ville a aussi demandé au syndic de copropriété « le retrait immédiat de cet aménagement ».