Le fossé se creuse à La Redoute

O. A. - ©2008 20 minutes

— 

Direction et syndicats s'éloignent de plus en plus à La Redoute. Hier matin, le troisième CE après l'annonce du plan social a nommé le cabinet d'expertise Apex pour évaluer le projet de 672 suppressions d'emploi. Mais aucun accord n'a pu être trouvé sur le calendrier de rendu de l'expertise, ni sur son périmètre. « Nous estimons que le cabinet aura besoin de plus d'un mois pour travailler sur l'usine à gaz que constituent La Redoute et ses flux financiers », explique Jean-Christophe Leroy, de la CGT. « Nous préférons un rendu à la mi-janvier plutôt qu'avant les vacances de Noël, car cela permettra d'embrayer sur une mobilisation des salariés », confie Grégory Caron, de SUD.

Le CE a également refusé de voter l'instauration d'espaces info-conseil pour permettre le départ des salariés dans les magasins du groupe, afin de « ne pas vider les boutiques », selon SUD.