Municipales 2020 à Lille : « En votant je peux faire entendre ma voix», rencontre avec les derniers inscrits sur les listes électorales

Municipales Ce vendredi 7 février marque le dernier jour de l'inscription sur les listes électorales

Charlotte Cresson

— 

Illustration Mairie de Lille
Illustration Mairie de Lille — Charlotte Cresson
  • Ce vendredi 7 février marque le dernier jour d’inscription sur les listes électorales en vue des élections municipales.
  • A Lille, ils étaient plusieurs à se rendre à la mairie de la ville pour s’inscrire sur le fil.

Avis aux adeptes de la procrastination. Le dernier jour pour vous inscrire sur les listes électorales est arrivé. Habituellement closes le 31 décembre, les inscriptions ont été prolongées jusqu’à ce vendredi 7 février minuit, pour les retardataires.

A Lille, certains habitants font ainsi les démarches pour s'inscrire jusqu’à la dernière minute. « Plus on s’approche de la date de clôture des inscriptions, plus ces dernières augmentent », confie Marie-Christine Staniec-Wavrant, adjointe au maire en charge des élections. « Il y a eu plus de 600 nouveaux inscrits sur deux jours en février », poursuit l’élue.

« Je trouve que voter c’est important »

A l’ère du numérique, les Lillois préfèrent s’inscrire via Internet mais quelques irréductibles viennent encore jusqu’aux guichets de la mairie. Parmi eux figure Marion. A Lille depuis cinq ans, elle n’avait jamais pris la peine de s’inscrire avant de franchir le pas cette année. « Je trouve que voter c’est important. En votant je peux faire entendre ma voix. Cela permet de m’exprimer et de donner mon avis », estime la jeune femme de 34 ans.

Dans un autre genre, Alex est venu changer sa situation après des années à se déplacer dans le bureau de vote proche de la maison familiale « Je viens m’inscrire parce que, jusqu’à aujourd’hui, j’étais sur les listes électorales du village de mes parents. A Lille je me sens plus concerné, c’est ici que je vis maintenant. Voter c’est un peu comme une tradition. C’est quelque chose de normal depuis toujours pour moi » assure ce Lillois de 26 ans.

Enfin, il y a ceux comme Marie qui sont venus à la mairie au dernier moment après avoir galéré pour s’inscrire sur Internet. « Avec mon dossier, ça ne fonctionnait pas. Pour moi c’est important de voter. On donne au peuple le pouvoir d’élire la personne de son choix », rappelle cette trentenaire lilloise. Comme elle, ils seront des dizaines de milliers à se rendre aux urnes les 15 et 22 mars pour élire le prochain maire de Lille.