Vidéo. Lille : Les agriculteurs déversent du fumier devant la préfecture contre les ZNT

ENVIRONNEMENT Les zones de non-traitement aux pesticides représentent un manque à gagner pour les agriculteurs

Mikaël Libert

— 

Du fumier déversé devant la préfecture du Nord à Lille.
Du fumier déversé devant la préfecture du Nord à Lille. — M.Libert / 20 Minutes

Ils avaient promis de revenir en force. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les agriculteurs ont mené des actions coup de poing en différents endroits du département pour protester contre l’instauration de zones de non-traitement (ZNT) aux pesticides. A Lille, des tonnes de fumier ont été déversées devant la préfecture.

Place de la République, à Lille, plusieurs tracteurs ont déboulé vers 4h30 du matin, jeudi. Dans leurs remorques, des tonnes de lisier auquel étaient mélangés différents déchets agricoles. Le tout a été déversé devant la préfecture et aux abords de celle-ci. En début d’après-midi, jeudi, les services de propreté de la ville étaient toujours à pied d’œuvre pour déblayer le fumier.

Un important manque à gagner selon les agriculteurs

Le 22 janvier dernier, les agriculteurs avaient déjà mené une action impressionnante contre les ZNT, parvenant à rassembler dans le centre-ville plus de 500 tracteurs. Après avoir été reçus par le préfet, les cultivateurs étaient repartis tout en promettant des actions plus dures s’ils n’étaient pas entendus. C’est donc ce qu’ils ont fait à Lille, mais aussi à Douai et à Valenciennes.

Les zones de non-traitement sont des bandes de champs à proximité d’habitations sur lesquelles les agriculteurs ne peuvent pas utiliser de produits phytosanitaires. Selon les manifestants, le fait de ne pas traiter ces zones représente un important manque à gagner.