Nord : Une agence recherche deux ados « pas beaux » pour le tournage d’un téléfilm

INSOLITE Les « heureux » élus seront figurants le temps d’une journée dans ce téléfilm avec Samuel le Bihan

Mikaël Libert

— 

Un tournage de cinéma (illustration).
Un tournage de cinéma (illustration). — G.Varela / 20 Minutes

Les derniers seront les premiers. L’agence « Casting nord France » a publié, ce mardi, une annonce afin de trouver des figurants pour tourner dans le prochain téléfilm avec Samuel le Bihan. Mais les postulants devront répondre à des critères aussi stricts qu’inattendus.

Le téléfilm T’en fais pas, je suis là, une production de France TV Studio réalisée par Pierre Isoard, aura pour tête d’affiche le comédien Samuel le Bihan et traitera de l’autisme. Certaines scènes, dont le contenu n’a pas été dévoilé, seront tournées dans la région des Hauts-de-France. Notamment à Bousebecque, le 6 février prochain.

« Vous ne vous trouvez pas beau ? Postulez ! ;) »

Pour l’occasion, la production a besoin de figurants, en l’occurrence de deux adolescents âgés entre 16 et 17 ans. Mais il y a plusieurs prérequis. D’abord les candidats doivent habiter la région et pouvoir justifier « d’expériences audiovisuelles confirmées. » Mais la condition la plus insolite est que ces deux figurants doivent avant tout avoir un « physique particulier, disgracieux ». « Vous ne vous trouvez pas beau ? Postulez ! », est-il encore écrit dans l’annonce avec un petit smiley clin d’œil. Les candidats retenus seront rémunérés 84 euros bruts pour une journée de tournage. Reste à savoir ce que la production entend par « physique disgracieux ».

L'annonce du casting pour le téléfilm.
L'annonce du casting pour le téléfilm. - Repro 20 Minutes

L’annonce, postée mardi matin sur la page Facebook de la société de casting, a été retirée en début d’après midi. 20 Minutes a contacté « Casting nord France » pour en savoir la raison. « Nous avons reçu des centaines de candidatures, alors que nous ne cherchions que deux jeunes », nous explique-t-on, précisant que l’annonce avait été retirée rapidement « afin de faire perdre du temps aux futurs candidats. »