Lille : La police met en garde contre l’augmentation des vols « dos à dos »

FAITS DIVERS Deux personnes ont été interpellées après avoir utilisé cette technique dans un fast-food d’Euralille

Mikaël Libert

— 

Illustration d'une patrouille de police à Lille.
Illustration d'une patrouille de police à Lille. — M.Libert / 20 Minutes

Surveillez vos arrières. A l’occasion de l’interpellation de deux personnes, samedi, à Lille, la police alerte sur l’augmentation des faits de vols utilisant la technique dite du « dos à dos ». Les victimes sont essentiellement des clients de cafés ou de restaurants.

Vers 13 h, samedi, des agents de la police des transports, le SISTC, patrouillent dans le centre commercial Euralille. Les fonctionnaires repèrent le manège de deux hommes, installés à une table du restaurant Burger King. L’un des suspects tente de fouiller les poches du client assis derrière lui.

L’un fouille et l’autre fait le guet

Les policiers décident de ne pas intervenir tout de suite et de surveiller discrètement les deux individus. L’un continue de fouiller la veste de sa future victime pendant que l’autre fait le guet. Le voleur parvient finalement à s’emparer d’un objet dans la poche du client qui ne se doute de rien. Il remet immédiatement cet objet à son complice qui quitte les lieux, rapidement suivi par son acolyte.

Les policiers alertent la victime qui confirme la disparition de son téléphone portable. Ayant gardé un œil sur le duo, les fonctionnaires n’ont aucun mal à les retrouver non loin de là, allée de Liège. Ils sont interpellés. Dans la poche de l’un d’eux, le téléphone volé est retrouvé. Les suspects sont placés en garde à vue.