Météo : Le département du Nord placé en état de vigilance sécheresse par le préfet

CLIMAT Un nouvel arrêté préfectoral a placé le département en situation de vigilance sécheresse ce vendredi, et ce jusqu’au 15 avril 2020

V.B.

— 

La sécheresse, visible sur le site des marais de Fretin (illustration).
La sécheresse, visible sur le site des marais de Fretin (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Toujours en alerte. Même si la situation du réseau superficiel s’est améliorée avec les pluies des dernières semaines, la préfecture du Nord reste préoccupée par la situation de la ressource en eau souterraine, fragilisée depuis trois ans.

Afin de limiter l’impact de la consommation, elle a donc placé le Nord en vigilance sécheresse​ à compter de ce vendredi 17 janvier. Et ce jusqu’au 15 avril 2020, soit un an après les premières alertes sur les nappes phréatiques.

Des déficits pluviométriques depuis 2017

Cette décision fait suite à la tenue du comité technique sécheresse, réuni le 13 janvier. Tous les usagers (particuliers, industriels, collectivités, agriculteurs…) sont invités à « réduire leurs consommations d’eau et à éviter les utilisations non indispensables, afin de permettre une recharge conséquente de la nappe phréatique », indique la préfecture dans son communiqué.

Ces efforts sont nécessaires pour poursuivre l’amélioration d’une situation qui met du temps à revenir à la normale en raison des « différents événements climatiques de l’année 2019 (mois de juillet caniculaire, déficit pluviométrique persistant) », poursuit-elle.

Le constat du niveau bas des nappes phréatiques remonte à avril dernier et le département avait été placé en alerte renforcée jusqu’au 31 décembre, puis en alerte simple jusqu’au 15 janvier 2020. Depuis 2017, le Nord connaît des restrictions liées aux déficits pluviométriques, et notamment celui de 2018-2019, chiffré à 20 %.