Lille : Des dégradations dans le métro provoquent un arrêt du trafic

FAITS DIVERS Trois jeunes ont cassé des portes et des vitres dans plusieurs stations de la ligne 2

Mikaël Libert

— 

Une rame de métro sur la partie aérienne de la ligne 2.
Une rame de métro sur la partie aérienne de la ligne 2. — M.LIBERT/20 MINUTES

Actes gratuits qui vont coûter cher. Samedi soir, la ligne 2 du métro lillois a subi une interruption de trafic d’une demi-heure en raison de dégradations constatées dans plusieurs stations a-t-on appris auprès de la police.

Vers 22h30, samedi, le PC de sécurité d’Ilévia informe une patrouille de la police des transports, le SISTC, que plusieurs portes donnant accès aux rames du métro ont été vandalisées par trois jeunes hommes à la station « Bois-Blancs ». Ces derniers ont pris la fuite mais ils sont suivis à la trace par les caméras de vidéosurveillance. Les images ont d’ailleurs permis de fournir un signalement précis des vandales aux policiers.

Interpellés au terminus de la ligne

Dans leur parcours sur la ligne 2, les trois hommes dégradent d’autres portes à la station « Maison des enfants » avant de finalement descendre au terminus de la ligne, station « Saint-Philibert ». C’est à côté de cette station qu’une patrouille de la BAC repère les suspects. Les policiers interpellent les vandales présumés, deux jeunes majeurs et un mineur. Ils sont placés en garde à vue.

Au total, ce sont 12 vitres de portes palières qui ont été brisées dans deux stations différentes. Des dégâts qui ont occasionné une interruption du trafic des métros de 35 minutes sur la ligne 2.