Lille: Des avocats gratuits à disposition, dans un bus qui va sillonner le territoire

JUSTICE A partir du mois de décembre, un bus de l’accès au droit va proposer, dans différentes communes, des consultations juridiques gratuites avec des avocats

Gilles Durand

— 

Le bus de l'accès au droit qui va sillonner le territoire juridique de Lille.
Le bus de l'accès au droit qui va sillonner le territoire juridique de Lille. — Université de Lille
  • A Lille, la faculté de droit de la Catho et l’Ordre des avocats du barreau ont créé un bus de l’accès au droit.
  • Ce bus va sillonner le territoire autour de Lille pour proposer des consultations juridiques gratuites.
  • L’objectif est que tout citoyen, jusqu’aux plus démunis, puisse connaître ses droits.

Des problèmes de voisinage ? Un logement qui cause des soucis ? Divorcer s’avère une galère ? La vie quotidienne regorge de ces moments où tout un chacun aimerait être juriste pour connaître à fond ses droits. A Lille, c’est le constat qu’ont dressé la faculté de droit de l'université catholique et l’Ordre des avocats, en créant un bus de l’accès au droit, inauguré officiellement ce jeudi.

Cet autobus aménagé, de 12 m de long, va ainsi sillonner l’arrondissement juridique de Lille à partir du 10 décembre pour prodiguer des conseils gratuits. « Les consultations juridiques gratuites existent déjà dans certaines villes. Il s’agit, cette fois, d’investir les territoires les plus reculés où il n’existe aucun point d’accès direct aux droits », souligne Me Jean-Baptiste Dubrulle, bâtonnier des avocats lillois.

Devant les prisons ?

Après Paris et Lyon, Lille sera la 3e ville à tenter l’expérience. Petite nouveauté : les étudiants en droit intègrent le dispositif pour assister aux permanences du bus qui commenceront en décembre*.

« Nous attendons notamment les autorisations pour stationner devant certains centres pénitentiaires, note Anne-Claire Grandjean, maître de conférences à la faculté et chargée du projet. L’objectif est que tout citoyen, jusqu’aux plus démunis, puisse connaître ses droits, ce qui est loin d’être toujours le cas. »

« Les gens ont peur de venir voir les avocats »

« On s’est rendu compte que les gens avaient peur de venir voir les avocats. Il est vrai que c’est compliqué de faire valoir ses droits et que les procédures peuvent être longues, chères et complexes », remarque Me Dubrulle.

Au sein du bus, la question de l’argent est mise de côté. Des avocats bénévoles sont chargés de présenter les droits fondamentaux sans engager de procédure eux-mêmes. En revanche, tout ce qui concerne les tracas du quotidien pourra être évoqué. « On peut imaginer, par exemple, ce bus aider à remplir sa déclaration d’impôts », poursuit le bâtonnier.

Les financements de fonctionnement vont permettre au véhicule de fonctionner pendant trois ans. L’expérience sera peut-être élargie aux territoires de Béthune, Dunkerque ou Boulogne-sur-Mer. Des discussions sont en cours avec l’Ordre des avocats de ces secteurs.

* Aucune réservation nécessaire. Les dates de permanence sont disponibles à venir sur le sites www.fld-lille.fr et www.avocats-lille.com. Renseignements : 03 20 12 16 90.