Lille : Ils transforment des mégots de cigarettes en beaujolais nouveau

ENVIRONNEMENT Une start-up lilloise a décidé d’allier le zéro déchet avec l’arrivée du beaujolais

Mikaël Libert

— 

Le beaujolais nouveau arrive, jeudi (illustration).
Le beaujolais nouveau arrive, jeudi (illustration). — L.Cipriani/AP/SIPA

On le sait, on peut faire plein de choses en recyclant des mégots de cigarettes : des cendriers en plastique à la doudoune bien chaude. Mais du vin ? Du beaujolais nouveau qui plus est ? Eh bien non, ce n’est pas possible. Le titre de cet article est-il pour autant un tantinet trompeur ? En toute mauvaise foi, pas du tout. En effet, la start-up Energic, basée à Euratechnologies, à Lille, promet de transformer une bouteille de mégots en une bouteille de beaujolais.

« En fait, il s’agit de participer à une opération de ramassage de déchets sur le site, notamment de mégots. Cela dure 45 minutes et, à la fin, pour chaque bouteille d’un litre remplie de mégots, une bouteille de beaujolais sera offerte », explique Bérénice Schleret d’Energic. Si l’opération est ouverte à tous, l’idée est bien de ramasser ce qu’il y a sur place et non de venir les bras chargés de ses propres bouteilles de mégots.

Changer les comportements

Un coup d’un jour ? Non. La jeune entreprise est spécialisée dans les nouveaux métiers pour faire changer les comportements. « Des opérations de ramassage, nous en organisons chaque mois depuis 9 mois sous le nom Trash tag challenge. Sur le seul site d’Euratechnologies, nous avons déjà retiré près de 250 kg de déchets », poursuit-elle, précisant que les mégots étaient ce qui revenait le plus souvent.

Lors de la dernière braderie de Lille, un bar du Vieux-Lille promettait déjà d’offrir une bière à chaque personne rapportant une bouteille pleine de mégots. L’opération avait fait un carton et les restes de cigarettes avaient été récupérés par l’inventeur de la doudoune en mégots.