Le Pas-de-Calais placé en vigilance orange crues inondations

MÉTÉO Plusieurs cours d’eau sont sortis de leurs lits après de fortes pluies

M.L. avec AFP

— 

Le Pas-de-Calais est touché par des inondations (illustration).
Le Pas-de-Calais est touché par des inondations (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Le Pas-de-Calais a été touché, dans la nuit de lundi à mardi, par de légères inondations. Des « cumuls de pluie importants » ont notamment fait déborder la Liane, un fleuve qui se jette dans la Manche au niveau de Boulogne-sur-Mer.

« Depuis lundi en fin d’après-midi, des pluies continues et importantes ont arrosé l’ouest des bassins Artois-Picardie », a annoncé Vigicrues, mardi, dans un bulletin d’information. « Ces pluies, plus importantes que prévu, ont fortement fait réagir la Liane […] et engendré une crue importante du cours d’eau ». « Si l’épisode pluvieux est terminé, le cours d’eau devrait continuer de monter à l’aval durant la matinée », a précisé l’organisme.

Selon la préfecture du département, une dizaine de communes sont concernées par la crue de ce cours d’eau. Dix personnes ont été évacuées et 120 habitations ont été touchées à Saint Etienne au Mont. A Hesdigneul-lès-Boulogne, l’école primaire a été inondée. « Le maire a demandé aux familles de venir chercher les enfants et de les garder ce jour », ajoute la préfecture dans un communiqué.

« Quarante ans qu’on n’avait pas vu une crue aussi forte »

« Un affluent de la Liane, la Faude, a débordé fortement, ça faisait au moins 40 ans qu’on n’avait pas vu une crue aussi forte », a expliqué le maire de Wirwignes, André Goudalle. Plusieurs habitations, ainsi que certains équipements de la commune, dont une salle polyvalente et une bibliothèque, ont été inondés, « toujours entre 5 et 10 centimètres ».

Sur la commune d’Isques, « on a évacué les personnes fragiles qui souhaitaient partir », a annoncé le maire, Bertrand Dumaine. Plus en aval, à Saint-Léonard, le maire Jean-Loup Lesaffre se disait soulagé d’une « marée de faible coefficient », qui devrait permettre « d’évacuer les crues facilement ».

A l’intérieur des terres, la rivière Hem, placée en vigilance jaune par Vigicrues, pourrait atteindre « les niveaux de premier débordement ce mardi matin ». Pour autant, les autorités estiment que l’ensemble des cours d’eau concernés devraient amorcer leur décrue dans la journée.