Pas-de-Calais : Trente migrants sauvés jeudi matin dans la Manche

IMMIGRATION Deux opérations de secours ont permis de sauver les occupants de deux embarcations

Mikaël Libert

— 

Ces personnes tentaient de traverser la Manche.
Ces personnes tentaient de traverser la Manche. — Préfecture maritime

Ce jeudi matin, deux opérations de secours ont été diligentées afin de porter assistance à trente migrants qui tentaient de traverser la Manche pour gagner la Grande-Bretagne à bord de deux embarcations de fortune a-t-on appris auprès de la préfecture maritime de la mer du Nord.

La première opération a été lancée peu avant 6h du matin après que le SAMU a été contacté par des migrants en difficulté dans un petit bateau au large de Calais. Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez a immédiatement envoyé sur zone l’hélicoptère de la Marine nationale pour effectuer une recherche entre Calais et Dunkerque. Une vedette de la douane et un bâtiment de la Marine nationale ont par ailleurs été mobilisés.

Trente personnes récupérées dont sept mineurs

L’embarcation pneumatique avec onze personnes à bord a été localisée vers 6h30 à 6,5 km au nord-est de Oye plage. Les migrants, tous des hommes, ont été ramenés à terre à Calais et pris en charge par les pompiers et des agents de la police aux frontières.

Mais un peu plus tard, vers 9h, un témoin a contacté le CROSS après avoir observé « la mise à l’eau d’une nouvelle embarcation à Oye plage », déclare la préfecture maritime. La vedette de la Douane, toujours sur place, a été envoyée au-devant du bateau. Ce dernier n’a pas pu aller bien loin, victime d’une avarie moteur. Les 19 personnes se trouvant à bord (12 majeurs et 7 mineurs), ont été récupérées par les douaniers et ramenées à leur tour au port de Calais. Elles aussi ont été prises en charge par les pompiers et la police aux frontières.