Nord: Un homme accusé d'avoir tué un quinquagénaire, près de Valenciennes

FAITS DIVERS Le mis en examen s’est présenté de lui-même à la police pour s’accuser d’un homicide commis à Trith-saint-Léger, dans le Nord

G.D. avec AFP

— 

Illustration d'un commissariat de police.
Illustration d'un commissariat de police. — C. Follain / 20 Minutes

Il s’accuse d’un homicide commis quelques jours plus tôt dans le Nord. Un homme de 28 ans s’est présenté, dimanche, au commissariat de police à Grenoble. Il a été mis en examen, mardi soir, a-t-on appris de sources concordantes.

Le suspect, sans domicile fixe et sans emploi, « s’est présenté de lui-même dimanche à l’hôtel de police et a reconnu les faits », a indiqué à l’AFP une source policière grenobloise, confirmant une information du journal La Voix du Nord.

« Il connaissait la victime »

Des membres de la police judiciaire de Lille se sont ainsi rendus dimanche à Grenoble pour l’interroger sur les circonstances de la mort d’un homme de 55 ans, dont le cadavre avait été retrouvé vendredi à Trith-Saint-Léger, près de Valenciennes.

« Il connaissait la victime, mais la nature de leur relation n’est pas encore établie », selon une source proche de l’enquête. « Il a donné des détails qui correspondaient aux constatations qu’on avait déjà faites. Il nous a notamment conduits à la voiture de la victime, avec laquelle il avait quitté le Nord vers l’agglomération grenobloise ».

A l’issue de son audition, qui s’est poursuivie jusqu’à lundi, le suspect a été ramené dans le Nord par les autorités. Il a été mis en examen pour « homicide volontaire », et placé en détention provisoire à Valenciennes.