Hauts-de-France : Un tiers des transporteurs routiers en infraction, lors d’un contrôle

CONCURRENCE DELOYALE Les autorités ont procédé à une vaste opération de contrôle des transporteurs routiers, laquelle a porté ses fruits dans les Hauts-de-France

Gilles Durand

— 

Ilustration d'un camion.
Ilustration d'un camion. — Mario FOURMY/SIPA

Des routiers pas toujours en règle. Le 30 septembre avait lieu une opération de contrôle des transports routiers sur le territoire national. Dans la région des Hauts-de-France, 24 contrôleurs des transports terrestres de la direction de l'Environnement (Dreal) ont participé à cette opération sur quatre autoroutes : l’A1, l’A2, l’A16 et l’A26.

Un transporteur sur trois en infraction

« Parmi les 80 véhicules contrôlés, un tiers se sont révélés en infraction », annonce, dans un communiqué, la préfecture du Nord. Pas moins de 60 procès-verbaux ont été dressés, donnant lieu à environ 30.000 euros d’amendes ou de consignations perçus auprès des transporteurs non établis sur le territoire français.

Au niveau national, la majorité des infractions concernait la réglementation sociale européenne sur le temps de conduite et de repos des conducteurs, notamment la prise irrégulière du repos hebdomadaire normal en cabine. Par ailleurs, Un véhicule sur dix présentait une surcharge.