Lille: Les essais d'une rame provoquent une énorme panne de métro

TRANSPORTS Une partie de la ligne 1 du métro lillois est restée en panne pendant toute la journée de jeudi à cause d'une erreur technique

Gilles Durand

— 

Illustration du métro lillois.
Illustration du métro lillois. — G. Durand / 20 Minutes
  • Le trafic de la ligne 1 du métro de Lille est resté interrompu entre les stations 4 Cantons et Fives, à cause d’un problème technique.
  • Ce sont les essais de qualification du nouveau pilote automatique, réalisés de nuit par Alstom, qui sont à l’origine de cette panne.

Décidément, le projet de doublement des rames de métro n’en finit pas de dérailler, à Lille. Pendant toute la journée de ce jeudi, le trafic de la ligne 1 du métro est resté interrompu entre les stations 4 Cantons et Fives, à cause d’un problème technique.

En cause, les essais effectués durant la nuit par l’industriel Alstom qui tente, depuis plusieurs années, de mettre les nouvelles rames de métro en conformité avec le système de pilotage installé par Siemens.

Mauvais franchissement d’une aiguille

« Hors des périodes d’exploitation, une portion des voies de la ligne 21 et des rames 208 (26 m) sont exploitées par Alstom pour des essais de qualification du nouveau pilote automatique. A la suite d’essais cette nuit, Alstom nous a fait part d’un incident technique qu’ils ont rencontré lors du franchissement d’une aiguille », souligne, dans un communiqué, Ilévia, l’exploitant des transports publics de la Métropole de Lille.

Cet incident n’a pas permis à Ilévia de remettre la ligne 1 en service, ce jeudi matin. La rame d'essai est restée coincée et n'a pu être évacuée qu'en début d'après-midi après l'intervention d'une vingtaine de techniciens depuis 4h du matin. Le service a pu reprendre vers 16 h 15.

Des bus relais ont été mis à la disposition des voyageurs pour assurer le service à ces arrêts, mais ce service de substitution n’a pas été en mesure de transporter dans des délais convenables tous les usagers coincés par cette panne.

Bus bondés

Dans la matinée, il fallait parfois attendre une demi-heure pour voir passer un bus bondé, notamment à la station Hôtel de ville de Villeneuve d’Ascq. De nombreux voyageurs ont dû finir leur trajet à pied.

L’incident tombe mal, à quelques jours du démarrage de l’opération « Un mois sans ma voiture », mise en place par la Métropole de Lille pour inciter les gens à utiliser les transports en commun.