Hauts-de-France : Pôle Emploi organise des journées de recrutement par le sport

EMPLOI Des demandeurs d’emploi des Hauts-de-France se voient proposer par Pôle Emploi des journées de recrutement basées autour du sport

Gilles Durand

— 

Illustration d'une journée de recrutement via le sport par Pôle Emploi.
Illustration d'une journée de recrutement via le sport par Pôle Emploi. — Pôle Emploi
  • Pôle Emploi organise, lundi, à Wattignies, près de Lille, une nouvelle session de recrutement à travers le sport pour une vingtaine d’entreprises régionales.
  • Les demandeurs d’emploi participent à des ateliers sportifs pour montrer leur capacité à s’insérer dans une équipe ou à intégrer une règle.
  • Une vingtaine d’entreprises régionales participent à cette journée qui présente un taux de 60 % de candidats recrutés.

Et si on se fait suer pour trouver du travail? Mais dans le bon sens du terme. Pôle Emploi organise, lundi, une nouvelle session de recrutement à travers le sport pour une vingtaine d’entreprises régionales. Une initiative particulière de job dating qui a vu le jour, il y a quelques mois, et qui semble porter ses fruits. Explications.

« L’idée s’est construite autour des demandes des entreprises, raconte Frédéric Debreyne, directeur de l’agence Pôle Emploi Lille République. Elles voulaient repérer des comportements plutôt que des compétences. » Alors, avec la Ligue des Hauts-de-France d’athlétisme, Pôle Emploi a commencé à monter des journées de recrutement basées sur les valeurs du sport.

Capacité à s’insérer dans une équipe

Au programme, des ateliers sportifs et ludiques comme des relais de course à pied, par exemple. « L’objectif visé n’est pas la performance, mais d’observer la capacité à s’insérer dans une équipe, à intégrer une règle ou à aller au-devant des autres. Autant de prédispositions qu’on ne retrouve pas dans un CV », précise Frédéric Debreyne.

Les valeurs du sport (loyauté, dépassement de soi, esprit d’équipe…) inspirent donc certaines sociétés. « Aujourd’hui, les appareils de formation sont suffisamment performants pour acquérir des compétences techniques nécessaires dans un travail, note le directeur d’agence. Alors, les entreprises recherchent davantage des rencontres avec une personne que des compétences. »

Une centaine de demandeurs d’emploi inscrits

Le panel de métiers recherchés est d’ailleurs très variable. On retrouve parmi les recruteurs des sociétés aussi diverses que des banques, des usines automobiles, des laiteries, des magasins d’ameublement, des centrales d’appels téléphoniques ou encore des spécialistes du nettoyage industriel.

Une centaine de demandeurs d’emploi sont inscrits à cette journée « Du sport ensemble vers l’emploi » qui se tient au Centre de ressources, d’expertise et de performances sportives (Creps) de Wattignies, près de Lille. Il s’agit de la 6e opération de ce type en région. La suivante aura lieu Amiens, début octobre. Jusqu’à présent, Pôle emploi annonce 60 % de recrutement à l’issue de ces journées.