Lille : La grande braderie 2019 a ouvert ses portes samedi matin

MOULES Quelque 8.000 exposants et exposantes sont fin prêts !

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

Les rues sont bondées pendant la braderie de Lille. (archives)
Les rues sont bondées pendant la braderie de Lille. (archives) — FIEVEZ/SIPA

Près de deux millions de personnes sont attendues ce week-end à Lille à l’occasion de la grande braderie, gigantesque vide-grenier annuel, qui a débuté samedi matin dans un esprit festif et sous haute sécurité. Pendant 34 heures, quelque 8.000 exposants et exposantes vont vendre antiquités, meubles, jouets, livres ou vêtements sur 80 km d’étals, tandis que 500 tonnes de moules doivent être écoulées.

« Ça a beaucoup changé, les bonnes affaires passent avant tout ; on sent les effets de la crise », a déclaré Jacques Devolder, Lillois de 62 ans, qui en est à sa 30e braderie. « Les gens achètent à la vue ce qui peut être nécessaire, même pour le futur, sans forcément en avoir besoin tout de suite. Depuis ce matin, ce que j’ai vendu c’est de l’utile : des chaises, des vêtements, des chaussures… Alors qu’il y a trente ans, on vendait des bibelots ou du tape à l’œil pour mettre sur un meuble. »

Après avoir été annulée en 2016 en raison de la menace terroriste, la braderie de Lille était revenue en 2017 dans un périmètre réduit qui s’était agrandi en 2018. Un important dispositif de sécurité a été mis en place pour encadrer l’événement, avec 3.000 policiers, gendarmes et militaires mobilisés, des moyens aériens et un service de secours renforcé.