Orange se prend un rateau et reste muet

Gi. D. - ©2008 20 minutes

— 

Pas encore branchées, les deux antennes-relais installées par Orange, rue Chaufour, échauffent déjà les esprits des riverains à Lille-Wazemmes. Un recours a été déposé la semaine dernière au tribunal administratif de Lille pour demander leur démontage. « Simple principe de précaution », assure Manon Leroy, riveraine qui coordonne le mouvement de grogne. La mobilisation aura réveillé la mairie de Lille qui, par la voix de Danielle Poliautre, l'adjointe municipale en charge du dossier, assurait hier que cette antenne serait finalement démontée. Reste à savoir comment s'en passer : « Nous cherchons un autre site dans Lille, mais il faut se poser la question de l'utilisation du portable », explique l'adjointe.