20 Minutes : Actualités et infos en direct
FAITS DIVERSUne mère perd son enfant à la gare de Calais, il est retrouvé à la plage

Calais: Une mère perd la trace de son enfant à la gare, il est retrouvé à la plage

FAITS DIVERSDeux heures après le signalement de sa disparition, le petit garçon a été retrouvé sain et sauf
Une plage, entre les caps Blanc-Nez et Gris, aux portes de Sangatte (Pas-de-Calais)
Une plage, entre les caps Blanc-Nez et Gris, aux portes de Sangatte (Pas-de-Calais) - BONY/SIPA
C.R.

C.R.

De la gare de Calais à la plage, il n’y a qu’un pas… ou plutôt deux kilomètres. Une distance qui n’a pas effrayé le petit Salem, originaire de la région de Lens, venu avec sa maman à Calais. Alors que tous les deux se trouvaient à la gare, la femme a signalé la disparition de son enfant ce samedi aux alentours de 10h30, comme le rapporte La Voix du Nord. La police s’est rendue sur place peu de temps après afin de lancer les premières recherches.

La mobilisation s’est élargie aux réseaux sociaux, où des internautes ont relayé la disparition de cet enfant « vêtu d’un bermuda turquoise, d’un tee-shirt rouge et d’un sac Pokémon ». Finalement, ce n’est pas cet élan de solidarité qui aura servi à retrouver le petit garçon, mais un sauveteur civil.

« Il n’était pas apeuré, il jouait avec d’autres enfants »

Vers 12h35, un homme travaillant sur la plage de Calais a reconnu Salem. Auparavant, un descriptif de l’enfant lui avait été transmis au poste de secours, ce qui a aidé à le retrouver. « Je lui ai demandé comment il avait fait pour venir jusqu’à la plage. Il a demandé à des gens où se trouvait sa mère et on lui a conseillé la plage. Il n’était pas apeuré, il jouait avec d’autres enfants », a déclaré un CRS à nos confrères.

Quelques minutes plus tard, la maman a pu retrouver son fils sain et sauf.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Sujets liés