La ville d'Anzin, dans le Nord.
La ville d'Anzin, dans le Nord. — Maps4News

FAITS DIVERS

Nord: Après avoir tué sa compagne à l’arme blanche, un élu se suicide

Une quinquagénaire a été tuée à l’arme blanche par son compagnon, qui s’est donné la mort après avoir commis son geste

« Il lui avait dit qu’il la tuerait si elle le quittait ». Des collègues de la secrétaire médicale retrouvée morte le mardi 23 juillet, à Anzin, dans le Nord, confirme la thèse de la police. L’enquête s’oriente vers un homicide volontaire de la part de son compagnon, lequel s’est suicidé après son geste, rapporte La Voix du Nord.

Ils vivaient ensemble depuis quelques mois

Une femme, âgée de 54 ans, avait succombé aux coups portés par une arme blanche. Son compagnon, âgé de 62 ans, avait été découvert pendu dans le même logement. Il était élu à la mairie d’Anzin, conseiller délégué à la lutte contre l’insalubrité.

Tous deux vivaient ensemble depuis quelques mois. L’enquête de police a révélé que son compagnon se montrait « très possessif » vis-à-vis de la victime, laquelle avait exprimé, auprès de ses collègues de travail, le souhait de le quitter. Selon la page Facebook Féminicides par compagnon ou ex, il s’agit du 79e féminicide depuis le début de l’année en France.