Municipales 2020 à Lille: Violette Spillebout investie par LREM pour affronter Martine Aubry

ELECTIONS La commission d’investiture a tranché ce mercredi entre les deux candidates à la candidature

Mikael Libert

— 

Le beffroi de la mairie de Lille.
Le beffroi de la mairie de Lille. — M.LIBERT/20 MINUTES
  • La République en Marche a désigné Violette Spillebout pour affronter Martine Aubry.
  • Elle était opposée à la députée du Nord, Valérie Petit, proche de Gérald Darmanin.

Elle va enfin pouvoir entrer dans le dur. Ce mercredi soir, la commission d’investiture de La république en marche pour les élections municipales a (enfin) désigné la candidate qui sera notamment opposée à Martine Aubry pour briguer la mairie de Lille en 2020. Et l’heureuse élue est, contre toute attente, l’ancienne directrice de cabinet de la maire sortante, Violette Spillebout, a confirmé à 20 Minutes une source proche de la candidate.

Contre toute attente, car la rivale de Violette Spillebout, la députée du Nord Valérie Petit, n’était pas sans arguments pour remporter le pompon. Elle bénéficiait notamment du soutien de l’actuel et influent ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin. Il faut donc croire que cela n’a pas suffi. Et les mauvaises langues qui avaient évoqué un pacte de non-agression entre l’ex (et sans doute futur) maire de Tourcoing et l’actuelle maire PS de Lille – « je te laisse la mairie et tu me laisses la MEL » – avaient tort.

Une candidate en campagne depuis longtemps

Il faut dire aussi que Violette Spillebout n’a pas ménagé ses efforts depuis qu’elle a pris la relève de Christophe Itier, haut commissaire à l’Economie sociale et solidaire, qui avait commencé à tâter le terrain à Lille avant, finalement, de jeter l’éponge, fin novembre 2018. Depuis, l’ancienne dir-cab de Martine a arpenté le terrain et les réseaux sociaux, comme un beau diable. Urbanisme, finances publiques, intégration des réfugiés, transports… Avec son collectif « Lille C », Violette Spillebout a déjà déroulé un programme bien fourni face au quasi-mutisme de son ex-opposante, Valérie Petit.

Dans la course au beffroi de Lille, on a donc désormais un état des lieux des forces en présence assez précis. Marc_Philippe Daubresse (LR), Stéphanie Bocquet et Stéphane Baly (EELV), Thierry Pauchet (DVD) et donc Violette Spillebout (LREM). Il subsiste quelques inconnues. Qui d’Adrien Quatennens ou d’Hugo Bernalicis s’y collera pour LFI, Y aura-t-il un candidat Rassemblement national ? Et quand Martine Aubry va-t-elle se déclarer officiellement ?