Hauts-de-France: Pollution et circulation différenciée au menu de cette semaine

POLLUTION Les conditions météo favorisent la persistance d’une pollution atmosphérique à l’ozone qui va s’étendre à toute la région

Mikael Libert

— 

En plus de la chaleur, il faudra composer avec la pollution (illustration).
En plus de la chaleur, il faudra composer avec la pollution (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Il fallait s’y attendre. Atmo Hauts-de-France a lancé, mardi, une alerte à la pollution atmosphérique persistante pour toute la partie sud de la région. Mais en raison des conditions météorologiques, les deux départements encore épargnés, le Nord et le Pas-de-Calais, devraient être impactés dès mercredi.

On ne vous apprend rien, il fait chaud. Et les températures vont encore grimper dans le courant de la semaine pour atteindre un pic, jeudi. Malgré une baisse de l’activité industrielle et de la circulation routière en raison des vacances d’été, un ensemble de facteurs (soleil, absence de vent, chaleur) nous font subir un nouvel épisode de pollution atmosphérique.

Toute la région dans le jus dès mercredi

Le polluant en question, c’est l’ozone. Les départements de la Somme, de l’Aisne et de l’Oise sont déjà en alerte persistance et le seront probablement encore, mercredi. Le Nord et le Pas-de-Calais devraient franchir la ligne jaune dans la foulée en atteignant le niveau d’alerte et de recommandation, mercredi.

Allant de pair avec cette pollution atmosphérique, l’indice de qualité de l’air se dégrade à vue d’œil. Si, lundi, le Nord était encore dans le vert, ça se gâte fortement depuis ce mardi. Et mercredi, toute la région sera dans le rouge avec un indice « mauvais » selon Atmo.

Du coup, la préfecture a pris un arrêté pour mettre de nouveau en place la circulation différenciée dans la métropole Lilloise. Mercredi et jeudi, seuls les véhicules arborant une vignette Crit’air jusqu’à 3 pourront circuler dans les onze communes de la zone concernée. Les mesures habituelles d’accompagnement ont été mises en place : « Pass environnement » dans les transports de la métropole et « Titre Environnemental » pour les transports interurbains régionaux.