RC Lens: La chanson de Bachelet «Au Nord, c’était les Corons» sera imprimé sur le maillot extérieur

FOOTBALL Le Racing club de Lens est le premier en France à faire figurer le texte intégral d’une chanson sur un maillot de foot

Francois Launay

— 

Le nouveau maillot extérieur du RC Lens
Le nouveau maillot extérieur du RC Lens — RC Lens
  • Les Corons de Pierre Bachelet ne sont pas repris à Bollaert depuis que la chanson a été créée par l’artiste en 1982. Ce n’est qu’à la mort du chanteur en février 2005 que tous les supporters lensois reprennent cet hymne à la mi-temps.
  • Pour présenter le maillot aux supporters, le RC Lens a tourné une vidéo où on voit Jean-Louis Leca, son gardien, reprendre à la guitare la célèbre chanson.

Au Nord, c’était les Corons, chanson emblématique de la région de  Pierre Bachelet entonnée à chaque mi-temps des matchs du RC Lens à domicile sera sur le maillot extérieur. Le club a eu l’idée d’imprimer tout le texte sur le torse des joueurs. Une première en France née dans l’imagination des dirigeants il y a un an.

« Quand on avait travaillé sur le maillot extérieur de la saison dernière où il y avait un chevalet, on a très vite eu cette idée dans la tête. On a alors contacté Madame Bachelet [la veuve du chanteur] pour lui parler du projet car il fallait absolument qu’on ait son adhésion pour avancer. Elle a adoré l’idée car elle a un lien qui est très fort avec le club depuis l’hommage que le public avait fait à son mari au stade Bollaert peu après sa mort », raconte Fabrice Wolniczak, responsable du développement commercial au RC Lens.

Des droits payés à Universal Music

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, Les Corons de Pierre Bachelet ne sont pas repris à Bollaert depuis que la chanson a été créée par l’artiste en 1982. Ce n’est qu’à la mort du chanteur en février 2005 que tous les supporters lensois reprennent cet hymne à la mi-temps. Depuis, la chanson est devenue emblématique du RC Lens.

Un lien très fort unit donc le club, les supporters et la famille Bachelet. Mais l’adhésion de la veuve du chanteur ne suffisait pas. Il fallait que le club trouve un accord avec Universal Music, propriétaire des droits d’auteur pour pouvoir imprimer les paroles sur le maillot. Mais il n’a pas été question de gros sous. Si le club a reversé une somme fixe, Universal ne sera pas intéressé sur la vente des maillots.

Jean-Louis Leca à la guitare

Une fois les différents accords trouvés, ne restait plus qu’à faire « teaser » cette idée originale. Pour présenter le maillot aux supporters, le club a tourné une vidéo où on voit Jean-Louis Leca, le gardien du RC Lens, reprendre à la guitare la célèbre chanson.

« A Noël dernier, il nous avait envoyé un WhatsApp où il était chez lui en train de reprendre Les Corons à la guitare. J’avais trouvé ça génial. Et quand on a réfléchi à une façon de lancer le maillot, cette idée nous est venue naturellement. En plus, Jean-Louis est Corse et il a un attachement extraordinaire à sa terre natale. Il sait de quoi il parle. C’est un beau messager car il s’est parfaitement intégré à la région. », poursuit Fabrice Wolniczak.

Un succès viral sur les réseaux sociaux

Depuis son lancement jeudi après-midi, la vidéo fait un véritable carton avec plus de 300.000 vues en moins de 24 heures. Si certains critiquent cette mise en scène, la grande majorité des retours sont extrêmement positifs de la part des supporters lensois mais aussi de ceux d’autres clubs français ravis de voir le RC Lens assumer son identité.

Car au-delà de la chanson, les couleurs du maillot extérieur (vert et noir), utilisée depuis la saison dernière, sont aussi un clin d’œil à l’histoire du RC Lens. « Ce sont les couleurs historiques du club lors de sa création en 1906. Le noir rappelle la couleur du charbon. Et le vert a été choisi car les premiers statuts du club ont été signés sur la place Verte de Lens. C’est un clin d’œil. Quant aux paroles, si elles sont sur le maillot extérieur, c’est aussi pour que les joueurs portent une part du RC Lens à l’extérieur », conclut le dirigeant lensois.

Le tout donne un maillot collector qui devrait s’arracher mais aussi donner des idées à d’autres clubs français. L’air de rien, le RC Lens vient peut-être de lancer le concept de mettre les chants emblématiques des clubs sur les maillots.

«Si j'étais dans les instances de ce club, je serais Mobutu», Akhenaton présente le maillot de l'OM auquel il a participé