La ville de Dunkerque, dans le Nord.
La ville de Dunkerque, dans le Nord. — 20 Minutes

ENSEIGNEMENT

Dunkerque: Une formation d'ingénieur énergie et environnement dès 2020

Cette nouvelle filière s’ajoute à celles de génie industriel et d’informatique

  • Dunkerque se dote d’une nouvelle école d’ingénieurs accessible dès 2020.
  • Elle proposera une spécialisation dans le domaine de l’énergie et l’environnement.
  • Ce projet, qui remonte à 2015, a été validé par la Commission des titres d’ingénieurs.

Une filière dans l’ère du temps. Mercredi, la communauté urbaine de Dunkerque, dans le Nord, a annoncé la création d’une nouvelle école d’ingénieurs sur son territoire. Les futurs élèves pourront y suivre un cursus dans le domaine de l’énergie et l’environnement.

Une volonté qui remonte à 2015

Il aura tout de même fallu quatre ans pour que la Commission des titres d’ingénieurs (CTI) valide le projet de création d’une nouvelle filière à Dunkerque. Dès 2015, l’Université du littoral avait en effet demandé une habilitation auprès de la CTI pour enseigner une spécialité « énergie et environnement ». A l’époque, la CTI avait émis un avis défavorable « en l’état actuel du dossier », accompagnant son refus de recommandations. Les principaux points noirs étant les perspectives de recrutement des futurs élèves et la dispersion des enseignements sur trois sites différents.

Aujourd’hui, il semble que les préconisations de la CTI ont été suivies puisque la commission a donné son feu vert pour un lancement de la nouvelle filière dès la rentrée de 2020. La communauté urbaine de Dunkerque a notamment assuré à 20 Minutes que l’ensemble de la scolarité, soit trois ans, aurait lieu sur le seul site de Dunkerque.

« Tissu industriel dense »

En revanche, le point fort de la demande, déjà souligné en 2015, était le « tissu industriel dense avec des besoins énergétiques importants » avaient remarqué les rapporteurs de la CTI. Et c’est bien sur ce « réseau d’entreprises industrielles » que compte s’appuyer l’Université et la communauté urbaine.

Les enseignements n’ont pas encore été détaillés. Dans le dossier de 2015, il était question, en plus des compétences générales de l’ingénieur, de thermodynamique physique et chimique, de transfert énergétique ou encore de production d’énergies renouvelables et non renouvelables.

Dans un premier temps, cette filière accueillera une vingtaine d’élèves avant d’atteindre, à terme, un effectif de 60. L’école est accessible directement sur dossier à BAC +2 ou avec le niveau BAC, moyennant une prépa de deux ans. Les frais de scolarité sont de 601 euros par an ou « d’un montant symbolique pour les boursiers », affirme-t-on à la communauté urbaine de Dunkerque.