Lille: Million Pixel Challenge, quand trois étudiants recyclent une idée lucrative pour la bonne cause

SOLIDARITE Une sorte de Million Dollar Homepage au profit d’associations caritatives

Mikael Libert

— 

Ils se sont inspirés de la «Million dollar homepage» d'Alex Tew.
Ils se sont inspirés de la «Million dollar homepage» d'Alex Tew. — M.Libert / 20 Minutes
  • Trois étudiants Lillois ont lancé le Million Pixel Challenge.
  • L’idée est de vendre un million de pixels d’espace pub à un euro le pixel.
  • L’inventeur du concept, un Anglais, avait fait le buzz dans les années 2000.

Du bon usage de la publicité. Trois étudiants Lillois ont lancé une campagne de collecte de dons plutôt originale pour des associations caritatives. L’idée étant de détourner le coup de génie d’un Anglais qui, dans les années 2000, avait vendu des pixels de pub sur une page Web. Si leur initiative fonctionne, c’est un million d’euros qu’ils pourront reverser pour la bonne cause.

Antoine, Gonzague et Mathéo, étudiants à Centrale Lille, ont appelé leur action Million Pixel Challenge. Le pitch tient en quelques mots : « Trois étudiants. Un site Web. Un million de pixels d’espaces publicitaires, vendus un euro le pixel. Un million d’euros reversé à des associations », résume Antoine. La légende raconte que le jeune homme de 19 ans a eu cette idée en galérant sur un devoir de maths devant son cahier à petits carreaux : « Ça m’a rappelé une histoire que mon oncle m’avait racontée à propos d’un jeune Anglais qui était devenu millionnaire en vendant des pixels », assure-t-il.

Un coup de bluff gagnant

L’Anglais en question, c’est Alex Tew. L’histoire se déroule au beau milieu de l’été 2005. Quelque peu fauché, Alex Tew, étudiant, ne sait pas quoi faire de ses vacances. Selon les versions, il cherche un moyen de trouver de l’argent pour aller boire des bières avec ses potes ou pour financier ses études supérieures. Un peu geek sur les bords, il a l’idée de créer une page Web,  Million dollar homepage, avec un million de pixels d’espace pub à vendre un dollar le pixel. Et le coup de bluff a marché puisque tout est vendu en cinq mois.

« Pour nous, le principe est exactement le même, sauf que la totalité des gains sera reversée à des associations ou des ONG », précise Antoine. Lancée il y a deux mois, la page Million Pixel Challenge n’a attiré que cinq annonceurs à ce jour. « D’autres sont en discussion mais ce qui est encourageant, c’est le nombre de visites qui augmente sur la page. Environ 3.000 par mois », affirme l’étudiant.

Le plus difficile est de convaincre les premiers investisseurs

Comme pour la page d’Alex Tew, le plus difficile reste de convaincre les premiers investisseurs : « On démarche les entreprises en expliquant que leur visibilité va grandir avec la popularité de la page. Nous avons même divisé le prix par deux pour les dix premiers donateurs », glisse Antoine.

Bien sûr, le coup d’Alex Tew a été copié mille fois. Lui-même avait tenté de remettre le couvert avec moins de réussite. En 2014, il avait finalement convenu  auprès du site JDN que « ce genre d’idée ne peut fonctionner qu’une seule fois. Pour la simple raison que la force d’un tel projet réside dans son originalité. » Pour ne pas leur faire miroiter la lune, les trois étudiants n’ont pas encore prévenu les assos ciblées : « On se laisse deux ans, mais peut-être que cela prendra beaucoup plus vite », espère Antoine.