Départ de Lille Flandres pour la plage, samedi 7 juillet 2019, à l'occasion de l'opération éTER.
Départ de Lille Flandres pour la plage, samedi 7 juillet 2019, à l'occasion de l'opération éTER. — G. Durand / 20 Minutes

LOISIRS

Hauts-de-France: Des trains à 2 euros, tout l’été, pour aller à la mer ou visiter la région

La convention entre les Hauts-de-France et la SNCF permet chaque année à des dizaines de milliers de personnes de partir à la mer ou de visiter la région pour 2 euros

  • Cette année, le dispositif éTER propose quatre nouvelles destinations : Saint-Valéry-sur-Somme, Cayeux-sur-Mer, Longpré-les-corps-Saints et Abbeville.
  • Tous les ans, ce sont environ 116.000 billets qui sont ainsi vendus tout l’été.
  • Lors de ce premier week-end, 22.000 billets ont trouvé preneurs.

« Le train pour Bray-Dunes, il part d’où ? ». « Les trucs à deux euros, c’est uniquement pour aller à la mer ? » Au guichet d’accueil, l’agent SNCF renseigne inlassablement les voyageurs qui débarquent en gare de Lille Flandres.

Samedi matin avait lieu le premier départ « en vacances » de l’été 2019 avec l’opération l’éTER. Comme chaque année, une vague ininterrompue de voyageurs a déferlé sur la gare lilloise, qui participait, comme toutes les gares de la région Hauts-de-France, à ce week-end d’escapades à 2 euros, aller-retour.

« Le train reste la seule solution »

« Ça permet d’emmener la marmaille à la mer. Comme je ne peux pas conduire, le train reste la seule solution », raconte Emmanuelle. Cette habitante de La Bassée a pris un train à 8h pour se rendre gare de Lille avec trois enfants. « Il m’est arrivé de partir à dix en deux groupes. J’emmène des gamins d’amis qui n’ont pas les moyens de partir en vacances », sourit-elle.

Cette conseillère téléphonique pourra embarquer dans le premier train, à 9h20, direction Dunkerque. Un TER de 1.100 places qui va voyager au complet. Une heure de trajet, puis encore un quart d’heure ou une demi-heure de bus, selon la plage choisie.

Départ du premier train pour la mer depuis la gare de Lille-Flandres, le 6 juillet, pour l'opération éTER.
Départ du premier train pour la mer depuis la gare de Lille-Flandres, le 6 juillet, pour l'opération éTER. - G. Durand / 20 Minutes

Depuis 2003, la région propose, à travers sa convention avec la SNCF, plusieurs week-ends pour se rendre à petit prix à la mer, dans une ville ou à la campagne*. Cette année, le dispositif éTER propose quatre nouvelles destinations : Saint-Valéry-sur-Somme, Cayeux-sur-Mer, Longpré-les-corps-Saints et Abbeville.

Environ 116.000 billets vendus

Tous les ans, ce sont environ 116.000 billets qui sont ainsi vendus tout l’été. Lors de ce premier week-end, 22.000 billets ont trouvé preneurs. « Il n’y a pas de logique économique. Il s’agit aussi de faire découvrir le train à des gens qui ne le prennent pas forcément », précise Frédéric Guichard, directeur régional de la SNCF.

« C’est une opération très importante. Pour certaines familles, il s’agit des seules sorties de toute l’année », note Franck Dhersin, vice-président (DVD) de la région en charge des transports.

Dix destinations de plage

Samedi et dimanche, c’est la mer qui était donc au programme. Dix gares de destination ont vu débarquer des milliers de vacanciers qui ont profité des plages du littoral, grâce à des bus spéciaux. « Dans ce dispositif, 21 trains spéciaux quotidiens ont été affrétés et 200 gilets rouges déployés dans les gares », souligne Frédéric Guichard.

La mise en place de ce dispositif particulier coûte environ 1,5 million d’euros. Une goutte d’eau dans le budget annuel global de fonctionnement des TER régionaux, qui s’élève à plus d’un milliard.

* Quatre week-ends mer, les 6 et 7 et les 20 et 21 juillet, les 3 et 4 et les 10 et 11 août ; un week-end nature les 26, 27 et 28 juillet et une semaine ville du 13 au 19 juillet.