Lille: Les «zone 30» vont se généraliser d'ici à la fin de l'année

CIRCULATION La ville de Lille va doubler le nombre de rues limitées à 30 km/h entre août et octobre 2019

Gilles Durand

— 

Illustration d'une «zone 30».
Illustration d'une «zone 30». — G. Varéla / 20 Minutes

Il faudra lever le pied. La ville de Lille a décidé de multiplier par deux le nombre de voies inscrites dans une «  zone 30 » à partir de cet été, a-t-on appris ce vendredi. La limitation de vitesse à 30 km/h sera généralisée progressivement, sauf sur les grands axes.

« Seront concernées 88 % des rues contre 44 % aujourd’hui, précise un communiqué de la mairie. Pour ce faire, 350 panneaux de signalisation seront posés et 200 repositionnées, à partir du 19 août et jusqu’à fin octobre. »

Moins de circulation

Cette mesure a pour objectif de réduire le trafic automobile sur les voies secondaires du centre-ville de Lille. Selon la mairie, la circulation a déjà diminué de 75 % autour des gares (où il y a, par ailleurs, des travaux depuis plusieurs mois), de 30 % dans la rue Nationale et de 25 % dans la rue de Gand.

De nombreuses villes, comme Toulouse ou Bordeaux par exemple, avaient déjà opté pour augmenter les zones où la vitesse est limitée à 30 km/h. A Rennes, la mairie prévoit de passer de 60 à 80 % de « zone 30 » d’ici à 2020. A Grenoble, la quasi totalité des voies est concernée par le dispositif depuis le 1er janvier 2016.

Enfin, à partir de lundi, Bègles, près de Bordeaux, va encore plus loin en généralisant la vitesse de circulation autorisée à 30 km/h sur l’ensemble de son territoire. Elle va ainsi devenir la première commune de cette taille, en France, à étendre cette limitation à toute la ville.