VIDEO. Baignade: Les préfectures du Nord et du Pas-de-Calais mettent en garde contre les risques de noyade

SECURITE Les autorités rappellent les dangers de la baignade qui provoque de plus en plus de morts

Gilles Durand

— 

Illustration d'une rivière, lieu propice à la baignade
Illustration d'une rivière, lieu propice à la baignade — BALEYDIER/SIPA

La saison estivale est propice aux baignades et activités nautiques. Les fortes chaleurs qui touchent le Nord et le Pas-de-Calais ne font qu’accentuer le phénomène. Néanmoins, les préfectures des deux départements mettent en garde la population sur les risques.

Première cause de mortalité chez les jeunes

« Chez les moins de 25 ans, la noyade accidentelle est la première cause de mortalité de la vie courante, rappelle la préfecture du Nord. Les enfants de moins de 6 ans représentent 15 % des décès par noyade tous les ans. » Et les interventions des sapeurs pompiers en milieu aquatique sont de plus en plus nombreuses.

En 2018, ils ont réalisé 103 prises en charge dans le Nord et 125 dans le Pas-de-Calais. Dans ces deux départements, 61 décès par noyade ont été comptabilisés, l’an dernier. Une chiffre en nette augmentation. La préfecture rappelle aussi que la baignade est interdite dans les canaux.