Nord: Un nourrisson succombe à une varicelle aggravée

FAITS DIVERS Malgré leur intervention rapide, les secours n’ont rien pu faire pour réanimer l’enfant

Mikael Libert

— 

Un enfant est mort dans le Nord des suites d'une varicelle aggravée (illustration).
Un enfant est mort dans le Nord des suites d'une varicelle aggravée (illustration). — F.Hernandez / 20 Minutes

Dimanche, à Quiévrechain, dans le Nord, un nourrisson est mort des suites d’une varicelle aggravée selon nos informations. Les secours​ n’ont pas été en mesure de le réanimer.

Pompiers et Samu sont intervenus en milieu d’après midi, au domicile des parents d’un bébé, à Quiévrechain. Lorsqu'ils sont arrivés sur place, l’enfant était en arrêt cardio respiratoire. Malgré leurs tentatives de réanimation, les personnels du Smur n’ont pu que constater le décès du nourrisson. Selon une source policière, ce sont des complications dues à une varicelle aggravée qui sont à l’origine de la mort.

Beaucoup de cas de varicelle

Contacté par 20 Minutes, un médecin pédiatre lillois affirme que, sans en être au stade de l'épidémie, les cas de varicelle se multiplient ces derniers temps dans la région, « le printemps étant propice au développement des maladies éruptives ». Selon lui, les cas de varicelle occasionnant le décès du patient sont cependant rares. « C’est une maladie qui peut provoquer de fortes fièvres et, avec la chaleur de ces derniers jours, un enfant de moins de deux ans peut être pris de convulsions ».