Les filles de l'OMCA, un club de Cambrai, à l'entraînement.
Les filles de l'OMCA, un club de Cambrai, à l'entraînement. — Capture d'écran / ESJ Lille

FOOTBALL

VIDEO. Coupe du monde féminine: Comment une équipe de filles de quartier veut sortir de l’anonymat via YouTube

Des apprentis journalistes ont réalisé sept mini-reportages, visibles sur Internet, sur les footballeuses d’un club de quartier de Cambrai

  • La section féminine de l’OMCA, un club de quartier de Cambrai, a fait l’objet d’un reportage sur Internet pour promouvoir le foot chez les filles.
  • L’OMCA compte aujourd’hui 80 licenciées et joue au 4e niveau national.

Elles évoluent au 4e niveau national, mais leur passion vaut celle des joueuses professionnelles. Les filles de l’OMCA, un club de quartier de Cambrai, dans le Nord, profitent du Mondial féminin de foot pour faire la promotion de leur sport. Elles ont créé une chaîne YouTube pour diffuser sept petits reportages réalisés avec des apprentis journalistes de l’ESJ de Lille.

On y découvre les coulisses de ce petit club amateur où une bénévole, Lucienne Richez, peut laver, chaque semaine, 150 maillots. Où une petite footballeuse de 8 ans se réjouit d’être invitée dans un fast-food par ses parents quand elle marque un but.

Plus de 80 licenciées

L’OMCA (Olympique des membres de Cambrai Amérique) a été fondé en 2008 dans un quartier dit sensible, sur les ruines du club des Portugais de Cambrai. En 2011 est née la section féminine. La première année, à peine dix filles se présentaient aux entraînements. Aujourd’hui, elles sont plus de 80 licenciées.

Christophe Simpere, président fondateur de l'OMCA, au milieu des joueuses de ce club de Cambrai.
Christophe Simpere, président fondateur de l'OMCA, au milieu des joueuses de ce club de Cambrai. - Capture d'écran / ESJ Lille

A la rentrée, l’OMCA fera partie de ces clubs anonymes qui permettront aux filles de pratiquer leur sport favori après l’engouement de ce Mondial.

Grâce à des fonds européens

« Cette idée de faire un reportage sur le club a été soufflée par le sous-préfet de Cambrai, grâce à des fonds européens pour promouvoir les droits des femmes », raconte Fanny Destombes, journaliste coordonnatrice du projet. Depuis le début de la Coupe du monde, deux reportages sont diffusés chaque semaine, sous des angles différents. Le dernier épisode, le making-of, est programmé le samedi 29 juin.

« L’OMCA, c’est davantage que du foot », résume Jérôme Richez, secrétaire du club. On peut en avoir un premier aperçu sur internet.