Valenciennes: Les réserves d'eau se stabilisent mais la situation reste fragile

CANICULE Selon les opérateurs de distribution d’eau potable, les stocks s’améliorent

Mikael Libert

— 

Illustration de l'eau du robinet.
Illustration de l'eau du robinet. — M. Libert / 20 Minutes

La situation est grave, mais pas désespérée. Les fortes chaleurs enregistrées ces derniers jours se sont accompagnées d’un risque de pénurie d’eau potable dans la région de Valenciennes, dans le Nord. Mercredi, les autorités se sont néanmoins montrées moins pessimistes, assurant que la situation « s’est stabilisée par rapport aux jours précédents ».

« Aucune rupture d’alimentation n’a été constatée »

Mardi, les habitants du Valenciennois ont pu constater une importante baisse de pression de l’eau au robinet. Ce phénomène avait fait craindre une pénurie de cette ressource, voire des coupures locales. Selon Suez, l’opérateur assurant la distribution, et le syndicat des eaux, il n’en a rien été : « aucune rupture d’alimentation n’a été constatée », nous assure-t-on dans un communiqué. Il est aussi précisé que la baisse de pression peut notamment « s’expliquer par une importante consommation d’eau en cette période de forte chaleur ».

Un appel au civisme et à la raison

Du coup, comme les températures ne vont pas baisser tout de suite, le problème n’est pas réglé. L’Agence régionale de santé (ARS) insiste sur le fait que la « situation reste fragile », particulièrement en fin de journée, avec la reprise des activités domestiques. L’ARS rappelle par ailleurs qu’il est nécessaire de respecter les restrictions imposées par le préfet de région dans le cadre de l'alerte sécheresse déclenchée, début avril.

Limiter le remplissage des piscines, l’arrosage des pelouses, ne pas laver sa voiture ou remplir les étangs. Les pompiers du Nord appellent aussi au civisme les personnes qui seraient tentées d’utiliser les bouches à incendie pour se rafraîchir, particulièrement dans le Valenciennois.