Lille: Les habitués du stationnement quai Léon Jouhaux devront se garer ailleurs

STATIONNEMENT Comme promis, la mairie a rendu aux piétons cette rue proche de la Citadelle

Mikael Libert

— 

Le quai Léon Jouhaux, à Lille.
Le quai Léon Jouhaux, à Lille. — Google maps

Finie la rigolade. A partir de vendredi, les automobilistes qui avaient pris l’habitude de stationner quai Léon Jouhaux, à Lille, vont devoir trouver un autre bon plan. Comme l’avait déjà annoncé Martine Aubry, maire de Lille, l’endroit sera désormais interdit d’accès aux voitures, exception faite pour celles de certains riverains.

Ce n’était de toute façon plus un si bon plan. Le filon étant largement connu, il fallait se lever tôt pour se garer, même mal, quai Léon Jouhaux. La mairie a mis tout le monde d’accord en rendant l’endroit aux piétons, depuis « l’intersection avec la rue d’Armentières jusqu’à l’Esplanade ».

15.000 voitures il y a seulement 15 ans

Outre la volonté d’offrir « aux Lillois et visiteurs un nouvel espace apaisé qui prolonge la promenade en bord de Deûle », la ville a justifié son geste par sa volonté de « mettre fin au stationnement anarchique qui perdurait au niveau de la passerelle du zoo ».

Ce quai qui, il y a 15 ans encore, voyait passer quelque 15.000 voitures chaque jour, est désormais totalement réservé aux piétons et cyclistes. Enfin presque. Les riverains vont conserver un accès en voiture, « pour de la dépose ou pour accéder à leur garage », assure la municipalité.