Hauts-de-France: La région tentée par la livraison via des drones, en partenariat avec Airbus

ALLER PLUS HAUT Airbus et la région Hauts-de-France étudient comment livrer des marchandises chez les particuliers par les airs

Gilles Durand

— 

Illustration d'un drone (en bas). En haut de l'image, c'est un goéland
Illustration d'un drone (en bas). En haut de l'image, c'est un goéland — Rob Schumacher-USA TODAY Sports/

Tombé du ciel. Airbus et les Hauts-de-France vont étudier la possibilité de livraisons par drone dans la région avec un « objectif opérationnel » à « très court terme », ont-ils annoncé, lundi, dans un communiqué commun.

L’entreprise et la Région ont ainsi signé un accord afin « d’évaluer le potentiel de développement économique de la livraison par air à l’échelle régionale », ont-ils indiqué.

Sur l’ancienne base aérienne de Cambrai

Les Hauts-de-France et Airbus Defence and Space, à travers sa filiale Survey Copter, « mènent ensemble une étude de faisabilité de cette exploitation dans le cadre de la réglementation européenne ».

L’objectif des Hauts-de-France « est de devenir le hub de la logistique en Europe ». Dans ce cadre, le territoire soutient « la réalisation, sur l’emprise de l’ancienne base aérienne de l’armée de l’air de Cambrai, du pôle "e-valley" », un pôle logistique axé « sur les nouveaux services d’e-commerce ».

Pour cette activité, la livraison par air constitue « un axe innovant de développement ». Cette étude est lancée sur six mois « afin d’identifier les besoins des opérateurs économiques du territoire ».