Vent de panique à la gare de Lille-Flandres à cause du pot de départ d’un cheminot

QUIPROQUO Des pétards ont fait croire à un attentat à la gare

R.G.-V.

— 

La gare de Lille-Flandres.
La gare de Lille-Flandres. — SARAH ALCALAY/SIPA

C’est un départ à la retraite qui restera dans les mémoires, à la gare de Lille-Flandres. Pour un pot de départ, des cheminots ont en effet fait exploser quelques pétards. Mais leur bruit n’est pas passé inaperçu après des voyageuses et voyageurs présents à ce moment-là à la gare. Ce qui a créé un petit mouvement de panique, certains croyant à un attentat.

« En faisant la queue, on entend des gros boums comme si c’était une mitraillette. Je me suis dit que cela pouvait être des coups de feu, un attentat », raconte Aurore au micro de RTL. La radio précise qu’il n’y a pas eu de blessés dans ce mouvement de foule pour tenter de sortir de la gare. On compte néanmoins quelques chutes.