Lille: La femme kidnappée et tuée par son ex-conjoint avait alerté la police de menaces

FAITS DIVERS La femme, victime d’un enlèvement et d’un meurtre à Lille, avait porté plainte contre son ex-compagnon

G.D.

— 

De nombreuses fleurs ont été déposées devant le parking où a été kidnappée la victime
De nombreuses fleurs ont été déposées devant le parking où a été kidnappée la victime — F.Launay/20 Minutes

Un élément gênant pour la police. La victime d’un enlèvement et d’un assassinat, le 27 mai, à Lille, avait alerté la police avant le drame, révèle La Voix du Nord. Nathalie D. avait été kidnappée dans un parking proche de son lieu de travail, par son ancien compagnon, Jérôme T., et trois hommes de main.

La femme de 47 ans avait été retrouvée morte, tuée à coups de cutter, dans l’appartement de son ex, à La Madeleine, près de Lille. Quatre suspects ont été arrêtés deux jours plus tard. Ils ont été mis en examen et placés en détention provisoire.

Interné en psychiatrie

L’ex-compagnon a avoué les faits et expliqué son geste par une séparation qu’il n’a pas supportée, selon la police. Or, la victime avait porté plainte contre cet homme de 53 ans pour des menaces de mort, en mars. A l’époque, il était interné en psychiatrie.

Quelques jours avant le drame, la victime avait, cette fois, déposé une main courante pour signaler la présence de Jérôme T. à proximité de son lieu de travail. Les deux fois, la police n’était pas intervenue.

« On a des milliers de plaintes, explique un policier au quotidien régional. Ça n’a pas été jugé prioritaire car il s’agissait de menaces non réitérées, qui ne lui avaient pas été adressées directement. Enfin, Jérôme T. était connu pour des escroqueries, pas pour des violences. »