Municipales 2020 à Lille: Une candidature à deux têtes pour les écologistes

POLITIQUE Lundi soir, les écologistes Lillois ont désigné un homme et une femme pour briguer le fauteuil de Martine Aubry

Mikael Libert

— 

Le drapeau écolo flottera-t-il sur la mairie de Lille?
Le drapeau écolo flottera-t-il sur la mairie de Lille? — M.Libert / 20 Minutes

Ça se précise. Dans la course à l’élection municipale à Lille, en 2020, un nouveau nom vient de faire son apparition. Ou plutôt deux en fait. Europe écologie les verts (EELV) a désigné, lundi, deux têtes de liste pour mener la campagne face à la sortante, Martine Aubry, et aux autres prétendants.

Que les écologistes présentent une liste à l’élection municipale à Lille n’est pas une surprise. En 2014, déjà, EELV avait fait cavalier seul pour le premier tour avec une liste emmenée par Lise Daleux. Elle était alors arrivée en 4e position avec 11 % des voix. Pour le deuxième tour, l’union de la gauche avait permis aux écologistes d’obtenir plusieurs sièges au conseil municipal.

Deux candidats pour le prix d’un

Portés par le résultat encourageant de la liste EELV aux dernières élections européennes, les écologistes Lillois ont donc décidé de profiter de cette « vague verte » pour lancer leur projet « Lille verte 2020 ». Une stratégie de liste autonome confirmée « à l’unanimité » par les adhérents EELV de Lille, Lomme et Hellemmes, lundi. Dans la foulée, ils ont désigné un binôme pour conduire cette liste. Il s’agit de Stéphanie Bocquet et de Stéphane Baly.

Ce dernier est d’ailleurs actuellement en poste au conseil municipal de Lille, en charge des énergies, de la gestion technique des bâtiments et de l'éclairage public. Il est aussi conseiller à la Métropole européenne de Lille (MEL).

Fin juin, l’un des deux sera désigné comme tête de liste définitive en fonction des autres villes pour des critères de parité. Les 16 personnes suivantes de cette liste « largement ouverte » seront choisies le premier juillet.