Le salon d'onco esthétique du centre Oscar Lambret.
Le salon d'onco esthétique du centre Oscar Lambret. — M.Libert / 20 Minutes

SANTE

Lille: Des soins de beauté pour les personnes atteintes d'un cancer

Un véritable salon d’esthétique a ouvert ses portes au sein du centre de lutte contre le cancer Oscar Lambret

  • Le centre de lutte contre le cancer Oscar Lambret dispose d’un salon d’esthétique.
  • Massages, soins du corps ou encore maquillage sont proposés gratuitement.
  • Le financement de cet équipement est pris en charge par la fondation L’Oréal.

Retrouver l’estime de soi. A Lille, le centre de lutte contre le cancer Oscar Lambret dispose désormais d’un équipement un peu particulier : un salon d’esthétique. Depuis moins d’un an, les patients de l’hôpital peuvent bénéficier de  soins de bien-être, comme tout un chacun peut le faire chez une esthéticienne avec pignon sur rue. Le service est d’autant plus apprécié qu’il est gratuit, grâce au partenariat avec la fondation L'Oréal.

Entre les mains d’une spécialiste, l’onco-esthéticienne

L’espace bien-être est situé au premier étage du centre Oscar Lambret. Dans une petite pièce, c’est un véritable salon d’esthéticienne qui a été installé. « Sous cette forme, le salon a ouvert en septembre dernier. Nous proposions déjà un service sensiblement équivalent avant, mais seulement sept heures par semaine », explique Houria Boudehane, cadre de santé au centre.

L'espace bien être est ouvert à tous les patients.
L'espace bien être est ouvert à tous les patients. - M.Libert / 20 Minutes

A la manœuvre, ce vendredi, c’est Nathalie Gignon, onco-esthéticienne. « J’étais dermographe à la base, puis j’ai suivi une formation pour devenir onco-esthéticienne. On nous apprend à quoi correspondent les différents traitements contre le cancer et surtout ce que ces traitements impliquent », détaille-t-elle. La chimiothérapie, par exemple, peut être un traitement très agressif qui déshydrate la peau et fait tomber les cheveux : « C’est à nous de trouver le produit ou le soin adapté pour apaiser le patient », précise Nathalie.

Céline, 33 ans, est suivie pour un cancer du sein. « Les soins comme les massages par exemple me permettent de déstresser avant de recevoir le traitement. Les onco-esthéticiennes savent aussi de quoi on leur parle. On se sent écouté et bien conseillé », assure la jeune femme.

Des soins qui ne sont pas pris en charge par l’assurance maladie

Maquillage, modelage, massage, soins du visage, des mains et des pieds… Nous sommes dans ce que l’on appelle du « soin support ». Autrement dit, tout ce qu’il y a autour du traitement médical. « C’est sans doute tout aussi important et pourtant, ce n’est pas pris en charge par l’assurance maladie », martèle Houria Boudehane. « C’est vrai que c’est appréciable, parce qu’en tant que femme, on perd beaucoup d’estime de soi à cause du traitement », reconnaît Céline.

Avec l’entrée en jeu de la fondation L'Oréal, les soins de bien-être pour les patients atteints d’un cancer ont pris une autre dimension : « La fondation a financé toute l’installation du salon. Elle fournit aussi les produits, les échantillons que l’on donne et prend en charge la rémunération du personnel », énumère la cadre de santé. Le Centre a ainsi pu recruter deux onco-esthéticiennes, lesquelles assurent désormais une permanence esthétique cinq jours par semaine.

Un vrai succès puisque 500 personnes sont déjà passées par le salon depuis l’ouverture. Sauf que le partenariat ne dure que deux ans. Ce sera ensuite au centre de trouver les financements pour pérenniser ce service.