A son insu, Bergues dit bienvenue au porno

Vincent Vantighem - ©2008 20 minutes

— 

« Sortez vos biloutes ! » Le jeu de mots était facile. Il s'affiche en grosses lettres sur la pochette de Bienvenue chez les ch'tites coquines, un remake pornographique du film de Dany Boon. Sorti au mois d'avril, le DVD a dû attendre la promotion sur Internet pour voir ses chiffres de vente se dresser. « Depuis début septembre, nous sommes en rupture de stock, explique ainsi le vendeur d'un sex-shop lillois. Et nous avons deux cents commandes en attente... »

Comme son illustre prédécesseur aux vingt millions d'entrées, Bien venue chez les ch'tites coquines a été tourné à Bergues. Les abords du canal, le carillon ou la friterie : tous les lieux incontournables de la fiction ont été revisités à la sauce porno. « Il nous a fallu fermer les fenêtres [pour tourner] bien que nous soyons à une centaine de mètres de l'habitation la plus proche », confie sur son blog Fabien Lafait, le réalisateur. C'est que la mairie n'a pas été invitée à la partie fine. « On a eu tellement de caméramen dans les rues depuis février... On ne s'est rendu compte de rien, lâche José Szymaniak, l'adjoint à la communication. Sur le marché, lundi, j'ai vu quelques personnes intéressées par cette nouvelle version. »