Nord: Près de 12 millions d’euros d’avoirs criminels confisqués par l'administration

FRAUDE Les enquêtes menées par le Groupement interministériel de recherches ont permis de capter environ 12 millions d’avoirs criminels en 2018

Gilles Durand

— 

Illustration de fraude à l'identité.
Illustration de fraude à l'identité. — A. GELEBART / 20 MINUTES

En 2018, le GIR de Lille (anciennement Groupement d'intervention régional), qui lutte contre la délinquance organisée en coordonnant différentes administrations, a capté près de 12 millions d’euros d’avoirs criminels, soit presque deux fois la moyenne nationale des GIR, annonce, ce mercredi, la préfecture du Nord, dans un communiqué.

Spécialisé dans les enquêtes sur les trafics de stupéfiants et les fraudes, le GIR de Lille a ainsi procédé à 85 opérations, soit entre une et deux opérations par semaine, réparties en 30 opérations administratives et 55 opérations judiciaires.

Bientôt, un agent de l’Urssaf

« Ce dynamisme a permis la confiscation de près de 415.000 euros en numéraire, de 2,2 millions de valeurs bloquées sur comptes, de plus de 55.000 euros de valeurs mobilières, de plus de 7,5 millions d’euros de patrimoine immobilier et de 18 véhicules », précise la préfecture.

L’arrivée d’un agent de la police aux frontières, en septembre 2018, a également permis de renforcer la lutte contre les réseaux d’immigration clandestine et de trafics d’être humains.

Par ailleurs, ce service interministériel doit intégrer, le 1er juin, un agent de l’Urssaf pour améliorer la lutte contre le travail dissimulé, les fraudes sociales et fiscales.