Nord: Qui a dit que mauvais temps et pollution n’allaient pas de pair?

ENVIRONNEMENT Le département du Nord placé en alerte pour une pollution persistante aux particules fines

Mikael Libert

— 

Illustration de la pollution dans le Nord..
Illustration de la pollution dans le Nord.. — M.Libert / 20 Minutes

Re, re, re, re, re, rebelote. Dimanche, le préfet du Nord a pris des mesures alors que le département connaît une nouvelle pollution atmosphérique aux particules fines. Cet épisode a débuté, samedi.

On avait réussi à passer deux semaines sans pollution aux particules fines PM10. C’est terminé depuis samedi et ce, malgré une météo plutôt maussade. Selon Atmo, le niveau réglementaire de concentration de ces particules dans l’air sera dépassé depuis trois jours, lundi. Ainsi, le préfet du Nord a déclenché l’alerte pour une pollution persistante dès dimanche, 18h et jusqu’à lundi, minuit.

Pas (encore) de circulation différenciée

La circulation différenciée n’est pas encore à l’ordre du jour, les autorités ont seulement pris les mesures habituelles de réduction de 20 km/h des vitesses maximales autorisées sur les principaux axes routiers. A savoir les autoroutes limitées à 130 km/h et les nationales et départementales limitées à 110 km/h. Les poids lourds de plus de 3,5 tonnes ne devront pas dépasser les 80 km/h. De même, dans le secteur agricole ou industriel, le brûlage de déchets à l’air libre est interdit.

L’indice de qualité de l’air, à Lille, est de « 7 », soit pile entre « médiocre » et « mauvais ». Et bien il sera pire lundi. Alors, si vous aviez décidé de planifier une activité sportive de plein air, autant la reporter.